Derniers commentaires

"Vos médecins vous droguent et vous ...

04/04/2016 @ 16:04:17
par erwan lebreton


J'ai pris des benzos pendant plus ...

30/01/2014 @ 19:32:49
par emalala


Bonsoir, mon médecin me prescrit du ...

19/12/2011 @ 18:56:24
par Séverine


Calendrier

Novembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteurs: 2

rss Syndication

Liens

 
31 Aoû 2013 

NON AUX BENZODIAZEPINES

Non Aux Benzodiazépines, Somnifères....

non aux benzodiazépines (benzos), drogues Z, atarax, lyrica, neurontin, équanil, Stresam... et somnifères. Pour que nos enfants ne connaissent pas cet enfer là ! Vos médecins vous droguent et vous empoisonnent.. Un sevrage réussi se fait en arrêt maladie ! 

"7 millions de personnes (chiffre publié en 2001) en France qui consomment des somnifères."
"la prise chronique de benzodiazépines et de somnifères a très souvent pour conséquence l'aggravation des symptômes pour lesquels ils ont initialement été prescrits (insomnie, anxiété)"

Nouveau forum privé d'entraide au sevrage :


Attention danger : ne jamais stopper brusquement cette drogue !
Admin · 1480 vues · 1 commentaire
31 Aoû 2013 

introduction aux principes de la médecine moderne

Avez-vous parfois le sentiment que vous étiez mieux avant de commencer une nouvelle pilule ?
Environ 9,6 millions d’Américains âgés subissent des effets secondaires négatifs de leurs médicaments chaque année. Des effets secondaires connus sont traitées comme si ils étaient de nouvelles maladies et des médicaments supplémentaires sont prescrits pour traiter les effets secondaires au lieu d’essayer de les prévenir.
Plus de deux millions d’Américains sont envoyés à l’hôpital ou gravement blessés par des effets secondaires de chaque année. En fait, avec plus de 100.000 décès chaque année, les réactions indésirables aux médicaments sont une des principales causes de décès aux États-Unis – et bon nombre de ces cas sont évitables !

«L’une des lois tacites de la médecine moderne est de prescrire rapidement un nouveau médicament avant que tous ses effets secondaires apparaissent à la surface » 

« les essais cliniques réalisés par l’industrie sont biaisés, truqués, mensongers, masquant les dangers, amplifiant les effets positifs »
« Ils (l’ industrie pharmaceutique) vous vendent des médicaments dangereux pour gagner de l’argent. Rien d’autre. Si vous pensez que l’ industrie pharmaceutique met des médicaments sur le marché pour vous aider – vous vous trompez lourdement! »

« Les médicaments mis sur le marché sont, d’une façon ou d’une autre, de la fausse monnaie. Le médecin qui prescrit ne sait pas forcément ce qu’il fait. La raison? Les décideurs du système de santé se laissent en grand nombre corrompre par les groupes pharmaceutiques ». Pour Marcia Angell, médecin et ancienne membre de la rédaction en chef du New England journal of Medecine, « Il n’est plus possible de croire les recherches publiées, ni de se fier au jugement de son médecin de famille »



« La France détient le record du monde pour les décès dus aux médicaments, »

« L’industrie pharmaceutique a infiltré et corrompu tous les systèmes de santé publique dans le monde à tous les niveaux : médecins, instituts de recherche, publications scientifiques prestigieuses de même que les agences gouvernementales comme la FDA. Très peu de gens tirent avantage des médicaments qu’ils consomment. En fait, les médicaments seraient la troisième cause de décès dans les pays riches…Pour sortir de cette situation intenable, il faudrait rien de moins qu’une révolution : abolition des brevets en pharmacie; interdiction de tout marketing et de toute recherche clinique à l’industrie ; disqualification systématique de tout expert ayant un conflit d’intérêts, qu’il soit financier ou simplement intellectuel. Notre système de santé serait donc menacé non pas par le vieillissement de la population, mais bien par l’explosion de la pharmaceutique. »
professeur Turcotte fernand

«Les médicaments utilisés en psychiatrie sont tellement nocifs qu’elles tuent plus d’un demi-million de personnes chaque année parmi les 65 ans et plus aux États-Unis et en Europe. Ce qui rend les drogues psychiatriques comme la troisième cause de mortalité, après les maladies cardiaques et le cancer. Nous pourrions réduire notre consommation actuelle de médicaments psychotropes de 98 % et en même temps améliorer la survie et la santé mentale de la population.»
professeur Gotzsche peter

« Il est remarquable que personne ne lève un sourcil quand nous tuons tant de nos concitoyens avec des médicaments, »
professeur Gotzsche peter


"la médecine est devenue folle" (ARTE télé)

les autres émissions, reportages, vidéos, sur les médicaments, la médecine et surtout les escroqueries, a ne pas manquer :
Cash investigation – Les vendeurs de maladies / france 2
Les Infiltrés : Laboratoires pharmaceutiques, Un Lobby En pleine santé /  france 2
L’industrie des produits Pharmaceutiques / france 5
Cash investigation – Santé : la loi du marché et anticholestérol / france 2
Médicaments sous influence / france 5
Les nouveaux jackpots des laboratoires pharmaceutiques / canal +
Drogue t on nos enfants / RTB
DE L'ANTIDÉPRESSEUR AU MEURTRE / ARTE
Des médicaments inutiles et parfois même dangereux / RTS
Cholestérol, un business qui rend malade / RTS
L’industrie chimico-pharmaceutique / cancer / médicaments : le cycle idiot / JPS film
Ces médicaments qui nous tuent / débat / france 5
Pieces a conviction- Le Scandale Du Prix Des Médicaments / france 3
roaccutane : mourir pour quelques boutons /RTS
Faut-il avoir peur des médicaments ? / RTS
Médicaments: drogue t-on nos enfants ?/ M6
Attention, cette pilule peut nuire à votre santé / RTS
Savants maudits, chercheurs exclus
l’arnaque du cholestérol et des statines / docteur michel de Lorgeril
médicament l’overdose / débat / LCP
Silence on vaccine / france 5
Ritaline et risque de mort subite par arrêt cardiaque ?/ canal +
Big Pharma – Vaccination – Thimérosal / mercure / autisme
Le monde des médicaments en France : dangers et dépendances / conférence
SIDA, LA CHOQUANTE VÉRITÉ
Dr Étienne De Harven – Voir le SIDA autrement
Zyprexa : danger ! / france 2
IPP / Brûlures gastriques: des médicaments pas si innocents / RTS
Dépression, questions sur une épidémie / france 2
mensonge traitement VIH
Les Heritiers du Dr Mengele / ARTE
THS (traitements hormonaux de substitution) : escroquerie mortelle 
méthamphétamine / speed, crystal meth, un ancien antidepresseur : la pervitine / ARTE
Touche pas a ma prostate : le dépistage du cancer de la prostate n'est pas recommandé
Distilbène: un héritage empoisonné / RTS
Un somnifère addictif détourné / RTS
Au nom de la science / france 2
notre santé est en danger !
Maladies à vendre (3mn) / france 2
Le dépistage systématique du cancer, une escroquerie ? / docteur gérard Delépine
dépistage du cancer du sein : au nom de tous les seins / france 5
les dangers de la vaccination, interview / tv liberté
Se soigner à quel prix, enquête sur les vaccins : envoyé spécial / France 2
VACCINATION FORCEE / KLA TV
Abus sur ordonnances / france 5
Quand la médecine dérape / cytotec, pilule…. / CHERIE TV
la vaccination contre le tétanos n’a aucun fondement scientifique
Gardasil / cervarix : des risques supérieurs aux bénéfices ? / ERTV
23.000 enfants cobayes à New-York qui n’intéressent personne / canal +
Notre poison quotidien : l’industrie chimico-pharma nous empoisonne et nous tue / ARTE
Les Vaccins sont inefficaces et dangereux: conférence du docteur Lanctôt
essais clinique et cobaye humain / france 2
THALIDOMIDE / contergan : Créateur de Bébés handicapés / TV Québec
Dr André Gernez: Le Scandale du Siècle
Big Pharma – Le Cartel criminel de la «Santé»
31 Aoû 2013 

liens incontournables benzos, pétitions, législation

Benzodiazépines et somnifères
 
Le site mondial le plus complet en ce qui concerne les benzodiazépines. ray Nimmo est membre de Benzodiazepine Awareness Network (BAN)
 
BCNC (sauvegarde du site détruit
Liste complète des benzodiazépines marques et molécules (au bas de la premiére page). Les anglais ont plus de 25 ans d'avance sur les français en ce qui concerne la lutte contre les benzodiazépines.

 
Arrêté du 7 octobre 1991 fixant la liste des substances de la liste I des substances vénéneuses à propriétés hypnotiques et/ou anxiolytiques dont la durée de prescription est réduite1
 
Respecter la durée de prescription Elle doit être aussi brève que possible, notamment de 8 à 12 semaines dans les troubles anxieux, réduction de posologie comprise, de 2 à 5 jours en cas d'insomnie occasionnelle et 2 à 3 semaines en cas d'insomnie trans
 
Benzodiazépine: un traitement datant de plusieurs semaines ne doit pas être arrêté brutalement. débuter par la posologie la plus faible.
 
Les benzodiazépines devraient être prescrites uniquement dans des indications précises et pendant le temps le plus court possible.
 
une surprescription et une consommation prolongée des benzodiazépines (médicaments anxiolytiques et hypnotiques) dans les troubles du sommeil et de l’anxiété, alors que les risques liés à ces médicaments sont supérieurs aux bénéfices
 
Le patient doit être d'emblée prévenu de l'existence d'un risque réel de dépendance et en accord avec ce dernier, le médecin doit mettre en place une procédure d'arrêt.
 
"Nous sommes unis en esprit par le désir que la vérité éclate enfin au grand jour et pour que d'autres soient épargnés par la douleur que nous avons éprouvée."(en particulier nos enfants) français
 
la réglementation concernant le Rohypnol ®, le Subutex ®, le Temgésic ® et le Tranxène ®.
 
Certaines personnes ont toujours des symptômes dix ans après l’arrêt. Professeur m Lader (1999)
 
Tout sur les benzos et le sevrage par le professeur heather Asthon (français)
 
Médecins généralistes : la honte!!!!
 
Prevention de la toxicomanie aux psychotropes(1997)
 
benzodiazepines et antidépresseurs : des drogues très addictives
docteur lowenstein europe 1 (26/01/2013)
 
« L’ARRÊT DE LA COMMERCIALISATION DE CES PRODUITS SERAIT UNE MESURE DE SALUBRITÉ PUBLIQUE »
 
Le manque d'information objective fourni aux consommateurs. Manque de responsabilité légale. Manque d'infrastructure sérieuse et confortable pour le sevrage et surtout de compétences et de connaissances.Les directives de prescription non suivies.
 
"80 % des prescriptions sont le fait de médecins généralistes" "Un tiers des prescriptions de psychotropes sont faites de façon inappropriée."
 
L'ANALYSE DES PRESCRIPTIONS MONTRE QU'IL N'EST ACTUELLEMENT PAS FAIT UN BON USAGE DES MÉDICAMENTS PSYCHOTROPES EN FRANCE
 
Des avertissements doivent êtres donnés à la premiére prescription!
 
Benzodiazépine: l'histoire a une manière inexorable de se répéter. Cela a toujours été une surprise pour moi que nous ayons permis à l'histoire de se répéter en matière de médecine, quand nous pourrions tellement facilement apprendre de nos erreurs.
 
Pour certains utilisateurs chroniques de benzodiazépine, le sevrage peut être trés long. Une importante minorité, peut-être 10% à 15% développent un syndrome prolongé de sevrage aux benzodiazépines.
 
le syndrôme prolongé de sevrage ne touche hélos pas que les victimes des benzos...
 
Environ 60% des utilisateurs de tranquillisants et de somnifères souffre des effets nuisibles et de sevrage après 2 - 4 semaines d'utilisation.(60 à 80% selon gurli Bagnail, New Zealand) (traduction google, pour anglais : clic sur affiché la page original)
 
sans commentaire
 
références anglaises qui prouve que c'est en parfaite connaissance des choses que les toubibs ont prescrit, prescrivent encore et toujours sur le long terme les benzodiazépines.
 
Il est prouvé que l’utilisation régulière de benzodiazépine n’est plus efficace après quelques semaines à quelques mois.
 
Il est prouvé, par de nombreuses études, que les hypnotiques deviennent objectivement inefficaces lors de l'administration chronique. Cette inefficacité se voit objectivement sur les enregistrementd de sommeil. Après un temps variable allant de 2 semaines
 
Ce Tableau d'équivalence des benzodiazépines est basé sur la recherche et l'expérience clinique du professeur C Heather Ashton.
 
Un sevrage brusque aux benzodiazépines a comme conséquence un syndrome plus grave et beaucoup plus handicapant. En plus il peut y avoir comme conséquence : Convulsions, qui peuvent avoir comme conséquence la mort 3 4
 
Fluoroquinolones ne devrait pas être pris pendant la dépendance de benzodiazépine ou pendant le svrage car'ils déplacent des benzodiazépines de leur récepteur, dans le laboratoire étudie, elles ont des effets d'antagoniste de GABA et sont renommés
 
Le mode d'action des antidépresseurs est complètement différente de celle des benzodiazépines et donc ils sont généralement inefficaces à atténuer les effets des benzodiazépines.
 
Comment les drogues psychiatriques fonctionnent vraiment Effets défavorables des drogues sur le cerveau et l'esprit Le rôle de la FDA Pratiques des compagnies pharmaceutiques en matière de médicament. Développements médicaux et légaux récents
 
Ressources bioéthiques. La théorie: l'éthique. La réalité: le cauchemar.
 
aucune caractéristique chimique ne peut distinguer entre un psychotrope appelé " drogue " et un autre appelé " médicament ".
 
Site sur la dépendance et conseils pour le sevrage aux benzodiazépines
 
Site d'information sur la dépendance et le sevrage aux benzodiazépines
 
extrait de psychiatrie toxique (chapitre 11) professeur peter Breggin
 
l'akathisie peut etre l'un des symptomes de sevrage aux benzodiazépines
 
Une pharmacodépendance apparaissant après des traitements prolongés (de plus de trois mois) à forte dose ou à dose thérapeutique est reconnue depuis 1978 (Marks - 1978, Petursson - 1983, Tyrer - 1983
 
usage et abus des bnezodiazépines
 
Les dépendances croisées aux autres drogues et alcool se produisent dans 73% des cas d'anciens utilisateurs de benzodiazépine - La plupart de ces anciens drogués par prescription n'avaient jamais employé ou eu de problème ni avec l'alcool ni avec d'autres
 
La phobie sociale est "une pathologie inéxistante et exagéré" pour vendre des "médicaments" qui provoquent réélement ces maladies de manière iatrogène.
 
Les députés français ne font rien !
 
Publié en Suède, 1998
 
les pilules qui tuent
benzodiazépines et antidépresseurs
 
Les carbamates peuvent également entraîner une dépendance, proche de celle des barbituriques. Cette famille de médicaments, particulièrement banalisée en France, entraîne des risques importants en cas d’intoxication aiguë. La dépendance est forte

retrait prochain du somnifère noctran (benzodiazépine+neuroleptiques)

Les responsables sanitaires devraient sérieusement s’inquiéter. D’un côté, notre pays fait une consommation délirante de benzodiazépines, de l’autre, nous savons que prendre ces traitements favorise l’entrée dans l’une des pires maladies qui soit. Cette affaire est une vraie bombe, mais les décideurs n’ont pas l’air de le réaliser…
A-t-on une idée de l’étendue des dégâts ?
Dans l’affaire du Mediator, on parle de 500 à 2000 morts en trente ans. Avec les benzodiazépines, du fait de la consommation forcenée dans la population âgée, c’est beaucoup plus. La maladie d’Alzheimer est devenue la grande cause nationale. […] Pourtant on continue à prescrire en masse des traitements qui favorisent l’apparition de cette maladie.On marche sur la tête.

Sécurité d’emploi des benzodiazépines et produits apparentés
Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, le 7 septembre 2001
Mise au point sur les troubles du comportement liés à l'utilisation des benzodiazépines et produits apparentés (BZD*)
 
Madame, Monsieur,

Comme vous le savez, les benzodiazépines et produits apparentés font l’objet d’une surveillance active par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) pour limiter la consommation et améliorer le profil de sécurité d’emploi de ces spécialités.

En raison du risque de dépendance, d’abus et d’usage détourné par les toxicomanes, plusieurs mesures, notamment de retrait, de déremboursement et de suppression de fort dosage, ont été prises successivement au cours des 15 dernières années.

En 1991, la durée de prescription a été réduite à 4 semaines pour les hypnotiques et à 12 semaines pour les anxiolytiques. Depuis février 2001, les spécialités à base de flunitrazépam doivent être prescrites sur ordonnance sécurisée pour une durée limitée à 14 jours.

Les benzodiazépines et produits apparentés ont été rarement impliqués dans la survenue de troubles du comportement, parfois appelés syndromes paradoxaux, pouvant induire un risque pour le patient lui-même ou pour autrui.

Toutefois de telles manifestations ont été observées sous posologie normale, indépendamment de la durée du traitement. Elles semblent être favorisées par des facteurs liés au patient mais aussi à la prescription. Ces données ont conduit l’Afssaps à organiser une réflexion sur le bon usage de ces médicaments.

Ce risque, rare mais potentiellement grave, peut être évité en respectant les recommandations de bon usage rappelées dans la mise au point jointe.

Je vous remercie de nous accompagner dans cette nouvelle démarche visant la réduction du risque iatrogène médicamenteux.

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.

Philippe DUNETON


Mise au point sur les troubles du comportement liés à l'utilisation
des benzodiazépines et produits apparentés (BZD*)


- Commercialisées depuis plus de 40 ans, les BZD largement sont utilisées en pratique courante pour leurs propriétés anxiolytique, sédative, myorelaxante et anticonvulsivante.
- Les BZD peuvent entraîner des troubles du comportement parfois graves, qu'il faut savoir repérer et éviter au maximum, notamment en respectant leur bon usage.
- La prescription des BZD n’est pas anodine. Elle ne constitue pas le traitement de fond d’un trouble anxieux. Une dépression doit être systématiquement recherchée.

Troubles du comportement liés à la prise de BZD

Quels sont-ils ?

Les BZD peuvent entraîner un syndrome associant, à des degrés divers, une altération de l'état de conscience à des troubles du comportement et de la mémoire, c'est-à-dire :

- désinhibition avec impulsivité ;
- euphorie, irritabilité ;
- amnésie, typiquement de fixation ;
- suggestibilité.

Ce syndrome peut s'accompagner de troubles potentiellement dangereux pour le patient ou pour autrui, à type de :

- comportement inhabituel pour le patient ;
- comportement agressif, notamment si l'entourage tente d'entraver l'activité du patient ;
- conduites automatiques avec amnésie post-événementielle (par exemple : voyages lointains).

L'individualisation de ce syndrome est parfois difficile. Il doit être distingué d'autres entités cliniquement proches (ictus
sur ce sujet
  • actualite : Le marketing douteux du lobby pharmaceutique
  • edito : Entre médicaments et drogues : le business des psychotropes
  • amnésique, amnésie lacunaire observée au décours d'un alcoolisation aiguë). Toutes les benzodiazépines et les produits apparentés sont concernés.

    Quand surviennent-ils ?

    A n'importe quel moment du traitement :

    - lors d'une administration même unique, même à posologie habituelle ;
    - quelle que soit la durée du traitement.

    Quels sont les facteurs favorisants ?
    Ils ne sont pas formellement identifiés. Certains semblent probables :

    une consommation concomittante d'alcool, des antécédents d'ivresse pathologique (avec troubles du comportement),
    - l'utilisation de BZD à courte durée d'action ;
    - l'association à un autre psychotrope ;
    - certains comportements à type d'intolérance à la frustration, tels qu'observés chez les personnes présentant un trouble de la personnalité ;
    - une dépression non traitée (majoration du risque suicidaire).

    Afin d'évaluer au mieux ces troubles, toute suspicion en relation avec la prise de BZD doit être signalée aux Centres Régionaux de Pharmacovigilance (CRPV).

    Rappel du bon usage des BZD

    Ne pas prescrire en dehors des indications : s'assurer du bon diagnostic

    En raison du danger potentiel lié à l'utilisation de BZD :
    Le rapport bénéfice/risque de toute prescription doit être :


    - évalué avant le début du traitement ;
    - réévalué pour tout renouvellement d'ordonnance ;

    Une dépression doit être systématiquement recherchée.

    Attention : une insomnie ou des troubles anxieux peuvent être associés à une dépression et en être les principaux symptômes chez certains patients.

    Chez le sujet anxieux :

    Les BZD ne sont qu'un traitement symptomatique et ne constituent pas la seule prise en charge.
    Leur prescription n'est pas toujours justifiée.

    Chez le sujet déprimé :

    Les BZD ne doivent pas être prescrites seules car elles laissent la dépression évoluer pour son propre compte avec persistance du risque suicidaire (notamment par intoxication médicamenteuse).

    Chez les sujets avec anxiété et troubles du sommeil, elles peuvent être utiles en début de traitement de la dépression, en raison de l'action retardée des antidépresseurs (2 à 4 semaines).

    Respecter la dose

    Débuter le traitement par la dose minimale préconisée

    Augmenter, si nécessaire, jusqu'à la dose minimale efficace pour le patient

    Ne pas dépasser la dose maximale préconisée

    Respecter la durée de prescription

    Elle doit être aussi brève que possible, notamment :

    de 8 à 12 semaines dans les troubles anxieux, réduction de posologie comprise,
    de 2 à 5 jours en cas d'insomnie occasionnelle et 2 à 3 semaines en cas d'insomnie transitoire (excepté pour fluni trazépam et triazolam, dont la durée de prescription ne doit pas excéder 14 jours).

    Respecter les contre-indications

    Les BZD ne doivent jamais être utilisées en cas de :

    - insuffisance respiratoire sévère ;
    - syndrome d'apnée du sommeil ;
    - insuffisance hépatique sévère ;
    - hypersensibilité connue.

    Elles sont généralement déconseillées en cas de :

    - myasthénie ;
    - grossesse, allaitement ;
    - association avec l'alcool ;
    - enfant de moins de 15 ans.
    Témoignages anglais et français sevrage benzos

     
    Quelque soit les dommages ou pertes de revenus faisant suite à l'emploi de ce site Web directement ou indirectement et de l'information fournie sur ce site Web seront de la responsabilité de l'utilisateur de ce blog. Ne pas stoper brusquement les benzos
     
    Afin d'être en conformité avec la loi française:
    Nous vous signalons que vous ne devez tenir aucun compte de tout ce qui est dit dans ce blog. En cas de maladie, vous devez consulter un médecin et vous conformer à ses prescriptions.
    31 Aoû 2013 

    sevrage benzodiazépine

    80% des sevrages se passent assez bien si ils sont effectués selon les méthodes Ashton ou Peart. En aucun cas ils ne faut suivre les méthodes employées par les médecins français, beaucoup trop rapide. Cela concerne : havlane®, seresta®, tranxène®, lysanxia®, mogadon®, nordaz® valium®, temesta®, lexomil®, urbanyl®, veratran®, xanax® noctamide®, normison®, nuctalon®, rohypnol®, halcion®, rivotril®, victan®...et drogues Z imovane® stilnox® , assimilés : atarax, lyrica, neurontin et autres… IMPORTANT : "Le mode d'action des antidépresseurs est complètement différente de celle des benzodiazépines et donc ils sont généralement inefficaces à atténuer les effets des benzodiazépines lors d'un sevrage. "

    La règle d’or à respecter pour le sevrage est de faire des diminutions n’excédant pas 10% de votre dose en cours toutes les deux à trois semaines
     
    équivalence automatique des benzos
     
    Tout sur les benzos et le sevrage par la professeure heather Asthon (français)
     
    Le site de corinne (France)

    non-benzodiazepines le site de ross

    non-benzodiazepines le site de ross

    non-benzodiazepines le site de ross

    non-benzodiazepines le site de ross

    non-benzodiazepines le site de ross

    non-benzodiazepines le site de ross

    non-benzodiazepines le site de ross

    non-benzodiazepines le site de ross

    non-benzodiazepines le site de ross

    non-benzodiazepines le site de ross

    Le site de corinne (France)

    le site de corinne (France)

    en vidéo en français par carole

    La titration mélange simplement votre pillule avec de l’eau pour vous permettre de mesurer avec précision votre dose.

    pour 15% des sevrages ce sont des syndromes prolongés de sevrage aux benzos pouvant perdurés jusque 10 ans

    (Réactions de sevrage aux médicaments psychiatriques) « La meilleure manière de minimiser les risques de réactions graves de sevrage est de ne jamais prendre de produits psychiatriques. »

    sevrage aux benzodiazépines par ray Nimmo

    A note of explanation goes with Dr. Reg Peart’s sample schedules and suggestions. Dr. Peart is head coordinator of VOT (Victim of Tranquilizers).

    31 Aoû 2013 

    les témoignages benzos sur le net et succes story

    85% des sevrages ce passent assez bien si ils sont effectués selon les méthodes Ashton ou Peart. En aucun cas ils ne faut suivre les méthodes employées par les médecins français, beaucoup trop rapide. IMPORTANT : "Le mode d'action des antidépresseurs est complètement différent de celle des benzodiazépines et donc ils sont généralement inefficaces à atténuer les effets des benzodiazépines lors d'un sevrage.'

    Les victimes des benzodiazépines de: Benzodiazepine Awareness Network
     
    Les témoignages de benzowise
     
    témoignage de sevrages réussis
     
    les témoignages de la pétition BAN:« Ma plus grande erreur: faire confiance à des médecins ! »
     
    31 ans de valium
     
    « Ma plus grande erreur: faire confiance à des médecins ! » «Les médecins qui les prescrivent devrait être jugés et condamnés» "Ces drogues ont détruit 22 ans de ma vie"" Ce sont les plus mauvaises drogues qui n’aient jamais existé.""Cette drogue est horri
     
    TÉMOIGNAGES DEVANT LE COMITÉ SPÉCIAL SUR LA CONSOMMATION NON MÉDICALE DE DROGUES OU MÉDICAMENTS
     
    L'histoire de Brian et de son rétablissement après le Lorazepam (non-benzodiazépines)
     
    J'ai 73 ans maintenant (en2001), et quand je suis sortis des benzos j'avais 54 ans
     
    le temoignage du President de Benzodiazepine Awareness Network, Fondateur & National Co-ordinateur de VOT (Victimes des Tranquillisants) au RU
     
    Les médecins qui m'ont prescrit des benzodiazépines ne m'ont jamais averti des dangers associés à l'usage de ces médicaments et des risques de dépendance dans le cas d'une utilisation prolongée.
     
    un cauchemar vivant
     
    ray Nimmo est l'auteur du site benzo.org.uk et victime des benzos
    31 Aoû 2013 

    associations benzodiazépine du monde en français (traduction google)

    Les benzodiazépines et les drogues Z
     
    Nous sommes un groupe de soutien Internet pour les gens qui veulent se sevrer des benzodiazépines ou drogue Z, libéré de la drogue.
     
    Pour aider les personnes dans leur voyage pour sortir des benzodiazépines.
     
    Il est important de comprendre que le BuddiesGuide est seulement prévu comme un guide et non comme une bible. La communauté vous aidera à établir votre programme de réduction des médicaments, mais vous seul êtes responsable de votre sevrage aux bezodiazépi
     
    Pour aider ceux qui sont intoxiqués aux tranquillisants, benzodiazépines et aux comprimés somnifères ou des drogues avec les effets semblables et qui souhaitent se sevrer.Nous tentont de faire un maximum pour que se soit le plus confortablet possibles
     
    Australie.Seul site disposant d"une documentation en arabe, amharique,Cambodgien,Chinois, croate, Dari, Néerlandais, anglais, Grec, Hindi, Hongrois, Italien, Macédonien, maltais, poli, Pushto, Russe, serbe, Sinhalese, Somalien, Espagnol, Tagalog, Turque
     
    Excellent site Web sur le sevrage et le rétablissement après les benzodiazépines.
     
    NOUVELLE PESTE - VIEUX PROBLÈME : Abus de prescription des benzodiazépines - une épidémie cachée.
     
     
    USA

    premier site modial : le site personnel de ray Nimmo

    Pour la France : je vous déconseille très fortement l'aaavam
    31 Aoû 2013 

    liens forum en anglais benzodiazépine et français

    Ce groupe a pour vocation d'assurer un soutien en ligne aux personnes dépendantes aux benzodiazépines et aux personnes souffrant du syndrome de sevrage aux benzodiazépines (classiqueou prolongé), ainsi qu'à leurs proches.

    benzobuddies
    soutient au sevrage des benzodiazépines
     
    forum benzodiazépines (a été censuré)
    forum d'aides et d'informations sur le sevrage aux benzodiazépines et aux antidépresseurs. Ce forum est animé par des victimes des benzodiazépines sans l'aide d'aucune personne de formation médical.
     
    non-benzodiazepines (fermé faute de modérateur)
    Benzodiazepine Addiction Withdrawal International Support Forum (anglais)
     
    Benzo Island (fermé)
    BAN : l'aide en ligne. Bienvenue sur benzoisland où nous nous consacrons à aider les individus qui souhaitent se libérer d'une dépendance aux benzodiazépines.(anglais)
     
    France: discution au sujet des benzodiazépines
     
    benzo free (fermé)
    Réseau de soutien en ligne pour ceux qui veulent en finir avec les benzodiazépines (traduction google)
     
    Ce site Web est conçu pour aider et soutenir ceux qui passent par le sevrage, diminue , ou récupèrent des benzodiazapines. Nous avons essayé de créer un emplacement où vous pouvez communiquer avec d'autres et en faire un endroit pour passer le temps (tradu
     
    forum yahoo
     
    Ce groupe avait pour vocation d'assurer un soutien en ligne aux personnes dépendantes aux benzodiazépines et aux personnes souffrant du syndrome de sevrage aux benzodiazépines (classique ou prolongé), ainsi qu'à leurs proches.(uniquement en archive)
    Admin · 1002 vues · Laisser un commentaire
    31 Aoû 2013 

    les témoignages benzos sur le net et succes story

    85% des sevrages ce passent assez bien si ils sont effectués selon les méthodes Ashton ou Peart. En aucun cas ils ne faut suivre les méthodes employées par les médecins français, beaucoup trop rapide. IMPORTANT : "Le mode d'action des antidépresseurs est complètement différent de celle des benzodiazépines et donc ils sont généralement inefficaces à atténuer les effets des benzodiazépines lors d'un sevrage.'

    témoignages de sevrages reussis
    Les témoignages de benzowise
     
    témoignage de sevrages réussis
     
    les témoignages de la pétition BAN:« Ma plus grande erreur: faire confiance à des médecins ! »
     
    31 ans de valium
     
    « Ma plus grande erreur: faire confiance à des médecins ! » «Les médecins qui les prescrivent devrait être jugés et condamnés» "Ces drogues ont détruit 22 ans de ma vie"" Ce sont les plus mauvaises drogues qui n’aient jamais existé.""Cette drogue est horri
     
    TÉMOIGNAGES DEVANT LE COMITÉ SPÉCIAL SUR LA CONSOMMATION NON MÉDICALE DE DROGUES OU MÉDICAMENTS
     
    L'histoire de Brian et de son rétablissement après le Lorazepam (non-benzodiazépines)
     
    J'ai 73 ans maintenant (en2001), et quand je suis sortis des benzos j'avais 54 ans
     
    le temoignage du President de Benzodiazepine Awareness Network, Fondateur & National Co-ordinateur de VOT (Victimes des Tranquillisants) au RU
     
    Les médecins qui m'ont prescrit des benzodiazépines ne m'ont jamais averti des dangers associés à l'usage de ces médicaments et des risques de dépendance dans le cas d'une utilisation prolongée.
     
    un cauchemar vivant
     
    ray Nimmo est l'auteur du site benzo.org.uk et victime des benzos

    Les victimes des benzodiazépines de: Benzodiazepine Awareness Network
    31 Aoû 2013 

    Listes de liens monde des sites visités. Benzodiazépines

    ray Nimmo index
    benzo.org
     
    des tas de liens interressants
     
    des tas de liens interressants
     
    UNE PAGE DE RESSOURCES
     
    des tas de liens interressants
     
    killer pill
     
     
    des tas de liens interressants
     
     
    des tas de liens interressants
     
    http://www.benzo.org.uk
    31 Aoû 2013 

    Livres benzodiazépine et AD

    This manual contains information about the effects that benzodiazepines have on the brain and body and how these actions are exerted. Detailed suggestions on how to withdraw after long-term use and individual tapering schedules for different benzodiazepine

    ANTIDEPRESSEUR ; LITHIUM ; MALADE ; MEDICAMENT ; MENTAL ; NEUROLEPTIQUE ; PSYCHOPHARMACOLOGIE ; PSYCHOTROPE ; SEVRAGE ; SOMNIFERE ; STIMULANT ; TRANQUILLISANT ; USAGE

    MÉDICAMENTS PSYCHOTROPES : Confessions d'une visiteuse médicale
    Le 2 décembre 2004, Mégane, la nièce de Gwen Olsen, se °°°°°°° à l'âge de vingt ans en s'immolant par le feu, mettant fin au supplice qu'était devenu son existence, soumise aux effets indésirables de médicaments qui lui avaient été prescrits. Ayant passé près de quinze années à travailler pour l'industrie pharmaceutique en tant que visiteuse médicale, c'est en tant qu'initiée à ce que sont, entre autres, les psychotropes, que Gwen Olsen nous livre ici un témoignage aussi alarmiste qu'éclairant sur les conséquences que peuvent avoir ces médicaments. Mais c'est également en tant que victime de ces derniers, qu'elle a appris à ses dépends ce qu'il pouvait en coûter de se faire prescrire des substances agissant sur la chimie du cerveau. Forte de ce double éclairage de l'intérieur et profondément choquée par le sort de sa nièce Mégane, elle n'a de cesse aujourd'hui, à travers son site Internet (www.gwenolsen.com) et des tournées de conférences à travers les États-Unis, de diffuser une information qui permet à un vaste public de mieux connaître les résultats tragiques de prescriptions abusives concernant, par exemple, les antidépresseurs, anxiolytiques et autres hypnotiques. On pourra arguer que tout cela se passe loin de nous, de l'autre côté de l'Atlantique, dans un pays dont le système de santé a été relégué à la dernière place parmi ceux de dix-neuf nations occidentales. Mais ce que la plupart des gens ignorent, c'est que ce qu'on appelle aujourd'hui le DSM-5, le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, 5e édition (DSM, de l'anglais Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders) est conçu en Amérique et traduit en français à l'intention de notre pays, tous les médicaments psychiatriques qu'il induit étant pareillement prescrits et disponibles chez nous.

    Effets secondaires – LA MORT, Sans corruption pas de médicaments
    le livre ecrit par John Virapen devoile la corruption pour mise sur marché de médicaments qui vous tuent
    « Ils (l’ industrie pharmaceutique) vous vendent des médicaments dangereux pour gagner de l’argent. Rien d’autre. Si vous pensez que l’ industrie harmaceutique met des médicaments sur le marché pour vous aider – vous vous trompez lourdement! »
     
    Ce petit ouvrage explique les risques de somnifères dont vous pourriez ne pas avoir entendu parler. Il décrit aussi de meilleures alternatives.

    L’auteur prend le risque de dénoncer les pratiques frauduleuses de l’industrie pharmaceutique qui nous cache les effets indésirables de nombreux médicaments. En France, des effets secondaires tels qu’hépatite, infarctus, cancer, méningite, impuissance, avortement sont volontairement occultés ! …
     
    Professeur david Healy.The Creation of Psychopharmacology. Editeur : Harvard University Press; Édition : New Ed (3 septembre 2004). L'histoire de la psychopharmacologie. L'histoire des psychotropes. L'histoire des benzodiazépines.
     
    Seul livre qui fournit une description non censurée à jour des dangers qui'mplique la prise de chaque genre de drogue psychiatrique. C'est le premier et le seul livre pour expliquer comment cesser sans risque de prendre les médicaments psychiatriques.angla
     
    dépendance par prescription anglais uniquement par Joan E Gadsby
    Dr. Malcolm Lader, professeur de la psychopharmacologie clinique, institut de la psychiatrie, Londres, Angleterre« … L’histoire bien-recherchée de Joan Gadsby devrait aider une attention publique de foyer sur ce problème effroyable et sa solution.(anglais)
     
    The benzo book
    « Les médecins prescrivent ces médicaments régulièrement sans jamais avertir les patients qu’une utilisation régulière peut provoquer une dépendance dangereuse. Pour beaucoup de gens, les benzos sont beaucoup plus difficiles a arrêter que de fumer, que l’héroïne, la cocaïne, le crack et d’autres substances illégales »gratuitement en ligne (anglais)
     
    Les effets des Tranquilliisants: Utilisation de benzodiazépine au Canada. Publication du Canada de santé : 1982
     
    Les livres benzodiazépines en anglais
     
    L'enjeu de ce réquisitoire contre les drogues vise à inventorier l'infinité du désastre sous le prisme pluridisciplinaire de sciences humaines dont l'ampleur est à la hauteur des intérêts d'un establishment corrompu ; depuis la cueillette au laboratoire, d
     
    de MILDT
    « Drogues et dépendances » contient des informations sur toutes les drogues, le tabac, l’alcool, les médicaments psychoactifs et les produits dopants, ainsi que des statistiques de consommation, la loi, les adresses utiles...
     
     
    Un aperçu effrayant et vrai de l'incapacité de notre établissement légal de comprendre et reconnaître les questions de santé mentales et les effets des médicaments psychoactifs prescrits.

    tous fous ?
    En 60 ans, le nombre de troubles mentaux répertoriés dans le DSM, la « bible » des psychiatres, est passé de 60 à plus de 400 alors que la consommation de psychotropes a augmenté de 4 800 % aux États-Unis au cours des 26 dernières années. Or, cette épidémie de « maladies mentales » est très largement fabriquée, nous explique J.-Claude St-Onge dans cet essai sur l’influence démesurée de l’industrie pharmaceutique sur la psychiatrie.
    Tous fous ? cible les thèses de la biopsychiatrie, selon lesquelles la détresse psychologique résulterait d’un déséquilibre chimique dans le cerveau, sans égard au contexte social et personnel des patients. L’auteur remet en question la prescription massive d’antidépresseurs et d’antipsychotiques aux effets sous-estimés et souvent dévastateurs : anxiété, pensées suicidaires, diabète, AVC, atrophie du cerveau…
    Mais l’exploitation du mal-être est extrêmement lucrative et les compagnies pharmaceutiques sont prêtes à tout pour satisfaire l’appétit insatiable de leurs actionnaires : médicalisation des évènements courants de la vie, essais cliniques biaisés, corruption des médecins, intimidation des chercheurs… Même les amendes salées contre ces agissements ne les font pas reculer.
     
    Le prix du bien-être
    Une insomnie, une pilule. Une contrariété, une pilule. Une déprime, une pilule. Sans leur boîte d'hypnotiques et leurs gélules d'antidépresseurs, les Français pourraient-ils survivre?
     
    Le temps des anti-dépresseurs
    Les antidépresseurs ont envahi notre vie quotidienne.Ils sont désormais prescrits largement par les médecins généralistes. Mais toute la lumière sur les propriétés et les dangers des antidépresseurs n'a pas été faite. C'est ce que vise ce livre de manière
     
    Antidépresseurs: mensonges sur ordonnance
    Il dénonce la collusion entre laboratoires et experts qui amènent des millions de personnes à prendre ces médicaments aussi efficaces que des placebos mais dont les effets secondaires sont parfois dramatiques.
     
    Aux ravages causés par les antidépresseurs, s'ajoutent ceux du cannabis, de l'ecstasy et du crack. Chercher le bien-être, le bonheur, le sommeil, l'amour, l'indépendance, l'éternité, bref, "la lune en gélules" dans ces drogues est dangereux.
     
    Faisant l’éloge de la médecine chinoise et de ses patients qui consultent avant même d’être malades, l’auteur, qui est expert en médicaments, s’en prend avec vigueur à l’abus de prescriptions en tout genre : contre le cholestérol, la fatigue, l’insomnie… L
     
    Les Toxicomanies médicamenteuses

    “Medicines out of Control ?Antidepressants and the Conspiracy of Goodwill”
    de Charles Medawar
    Voici la traduction en français de quelques pages exemplaires de cet ouvrage

    Antidépresseurs: mensonges sur ordonnance
    de Guy Hugnet
    Il dénonce la collusion entre laboratoires et experts qui amènent des millions de personnes à prendre ces médicaments aussi efficaces que des placebos mais dont les effets secondaires sont parfois dramatiques.

    Prescription for Injury
    Déni de routine et de la minimisation des dommages ne devraient avoir aucune place dans la médecine, mais il est une attitude politique et institutionnel au Royaume-Uni. Le ministère de la Santé et de la MHRA jouent la politique avec la vie des gens. Il ne fait aucun doute que la défense et la sous-estimation de préjudice passé, permet la poursuite d’un système qui va produire des blessures plus évitable dans l’avenir. Les campagnes d’auteur pour l’innocuité des médicaments et un changement dans le système où personne est tenue responsable et les victimes sont laissés à eux-mêmes.
    31 Aoû 2013 

    Les médecins nous ont drogué à notre insue: les drogues dures dont les benzodiazépines (français)

    Valium »fonctionne comme l'héroïne»
    Mais les deux benzodiazépines classiques et diazépine benzo-like nouveaux composés (tels que le zolpidem) créent une dépendance
     
    La dépendance aux drogues médicales
     
    "En d'autres termes, aucune caractéristique chimique ne peut distinguer entre un psychotrope appelé " drogue " et un autre appelé " médicament "" professeur david Cohen
     
    benzodiazépines, somnifères et antidépresseurs
     
    Conclusions : Le Rohypnol™ est une drogue dure, succédané de l'héroïne et un amnésiant puissant. Ce produit est dangereux par son pouvoir amnésiant et désinhibant. Ce produit n'a plus de place en thérapeutique.
     
    "Récemment, un jeune est mort d’avoir associé du Rohypnol à sa dose de Méthadone ... C’est le Rohypnol qui est dangereux ! "
     
    "ce que les usagers ne savent pas c'est que l'abus de médicaments sur ordonnance peut être plus dangereux que l’abus de drogues fabriquées illicitement." M. Emafo Président de l’OICS.
     
    Elle et l'Ativan étaient parmi une foule d'autres médicaments sur ordonnance dans le sang de Jackson pop star américaine Michael quand il est mort en Juin l'année dernière
     
    Entre 1990 et 1996 les drogues benzodiazépine ont causés 1.810 décès et les drogues de classe-Un cocaïne, héroïne et méthadone ont causé seulement 1.623 décès.
     
    les articles du site de ray Nimmo
     
    Ces médicaments sont pires que l'héroïne.
     
    Nous avons dans le cerveau des circuits qui renforcent les comportements utiles à notre survie en nous procurant du plaisir. Le cerveau favorise donc naturellement les conduites qui nous amènent à rechercher l’euphorie. Or la prise de substances psychoacti
     
    Zoloft Effexor Prozac Cymbalta Celexa Neurontin Wellbutrin Luvox Paxil/ deroxat Zyprexa Lithium xanax...et autres drogues.
     
    Les médicaments - dépresseurs - stimulants, antidépresseurs, benzodiazépines, tranquillisants...
     
    Un PSYCHOTROPE est toute substance qui agit sur le psychisme en modifiant le fonctionnement mental, entraînant des changements dans les perceptions, l’humeur, la conscience, le comportement et diverses fonctions psychologiques et organiques. Le terme psy
     
    mais les benzodiazépines, efficace dans cette indication se relevèrent avoir un potentiel addictif aussi puissant que les barbituriques
     
    Benzodiazépines, antidepresseurs...
     
    Les Produits
     
    On distingue trois types de toxicomanies médicamenteuses.
     
    L'arrêt brutal de prise de drogue provoquerait une dépression de ce système enkèphaline-endorphine et les troubles du manque apparaîtraient alors accompagnés de sueurs, douleurs aiguës, contractures musculaires, hallucinations et anxiété dus au dérèglement
     
    discutions sur les drogues
     
    forum sur les drogues
     
    L'effet des antidépresseurs peut se rapprocher de celui de l'ecstasy qui provoque le relâchement de grandes quantités de sérotonine aux terminaisons nerveuses des neurones
     
    La cocaïne agit en bloquant la recapture de certains neurotransmetteurs comme la dopamine, la noradrénaline et la sérotonine.

    des milliers de plus de 60 ans sont accrochés sur les tranquillisants qui les ont transformées en zombies
    31 Aoû 2013 

    avocats anglosaxons, droit, benzo, médicaments et les procès gagnés

    "Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants."
     
    L'expérience ne doit pas être tentée lorsqu'il y a une raison a priori de croire qu'elle entraînera la mort ou l'invalidité du sujet,
     
    Un des arrêts pris le 25 février 1997 va décider que c'est au médecin d'apporter la preuve de l'information qu'il a procurée au patient
     
    L'obligation d'information doit s'appliquer en toutes circonstances hormis dans les cas d'urgence, d'impossibilité ou de refus du patient d'être informé
     
    Le fait d'exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de sécurité
     
    mise en danger délibérée de la personne d'autrui.
     
    ...par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement, la mort d'autrui constitue un homicide involontaire
     
    le praticien âgé de 60 ans prescrivait trop de psychotropes à ses patients.
     
    DEMANDE D’UNE GRÂCE PRÉSIDENTIELLE POUR UN PASSAGE À L’ACTE DU FAIT D’UN MÉDICAMENT
     
    La révélation d'une information à caractère secret par une personne qui en est dépositaire soit par état ou par profession, soit en raison d'une fonction ou d'une mission temporaire, est punie d'un an d'emprisonnement et de 15000 euros d'amende.
     
    Trouver ici l'information sur le procès classe-action contre Sanofi-Aventis, le fabricant du somnifère Ambien (stilnox) (marque de fabrique pour le zolpidem) (traduction google, pour anglais: clic sur affichez la page original)
     
    Encore bravo professeur Breggin ! Prozac, Luvox, Paxil, Zoloft, Celexa, Zyprexa, ritaline, neuroleptiques...
     
    Alec Jenner l'homme qui a aidé à créer le valium: un entraîneur de cirque avait l'habitude de donner un médicament sédatif à ses tigres...
     
    Elle a plus tard poursuivi le fabricant Upjohn pour $21 millions. Upjohn a trouvé au civil un accord à l'amiable.
     
    UN HOMME D'AFFAIRES qui prenait un tranquillisant prescrit poursuit le fabricant de la drogue pour £3.5 million, se réclamant du fait que cela a impliqué l'effondrement de ses entreprises commerciales.
     
    Le résultat de 30 ans de dommages suite à une dépendance aux médicaments prescript.
     
    Un conseil d'arbitrage médical a attribué 75.000 euros pour la dépendance iatrogenic aux benzodiazépines.
     
    valium: après avoir été traité pour un MAL DE DENTS ray Nimmo a gagné une indemnisation de £40,000.
     
    Des centaines de Ativan (temesta, Lorazepam) de plaintes judiciaires ont été déposées aux États-Unis en raison de les effets secondaires.
     
    les grosses classactions concernant les médicaments
     
     
    Paxil - Prozac - Zoloft - Effexor - Cymbalta - Adderall - Lexapro - Zyprexa - Symbyax
     
    Paxil
     
     
    REJOIGNEZ L'APPEL DES CITOYENS EN FAVEUR D'UNE VERITABLE ACTION DE GROUPE
     
    viox
     
    vioxx zyprexa celebrex...
     
    inibiteur selectif de recapture de sérotonine: ISRS. Zoloft, prosac, deroxat, ritaline (assimilé amphétamine), paxil
     
    zyprexa, bextra, celebrex, neurotin, viox...
     
    le médecin conseil ne contrôle pas les malades, il contrôle les médecins traitants, et plus précisément leurs prescriptions médicales

    Class action et condamnations

    EN CAS DE PRESCRIPTION SUR DU LONG TERME NOUS VOUS CONSEILLONS DE PORTER PLAINTE CONTRE VOTRE MEDECIN et VOTRE MEDECIN CONSEIL SECU EN CHARGE DU CONTROLE DES PRESCRPTIONS !
    31 Aoû 2013 

    antidepresseur en particulier ISRS

    Les dangers de la toxicomanie aux antidépresseurs. L'adresse la plus complète en France sur le sujet.

    Tous les antidepresseurs. antidepressantsfacts ( anglais a lire en traduction google)
    procès, conseils,sevrage...prozac, norset, deroxat, effexor, paxil...Corruptions et fraudes
     
    Apprendre tout sur le sevrage de tous les antidépresseurs: inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonineISRS et inhibiteurs de la recapture de la sérotonine-noradrénaline (SNRI) ...
     
    Tout sur les ISRS (Taduction google)
     
    professeur Healy david : La dépendance et les symtômes de sevrage à l'égard des antidépresseurs a été reconnue depuis le début des années 1960.
     
    infos sevrage ads
     
    "Le doute n'est plus de mise. Les antidépresseurs les plus prescrits ne sont guère plus efficaces qu'un placebo"
     
    Prozac, Paxil, Zoloft, Effexor, Celexa, norset et Luvox. Action pour la protection de la santé des femmes. Antidépresseurs inibiteursélectif de recapture de sérotonine (ISRS)
     
    "Il est indispensable d'informer le patient du risque de syndrôme sérotoninergique" potentiellement mortel
     
    Les pilules qui tuent
     
    effexor prosac ISRS ritaline benzos...un beau panel de sites. Le tour du monde des psychotropes (traduction google, pour anglais: clic sur affiché la page original)
     
    Danger des antidépresseurs inibiteur de recapture de sérotonine: ISRS
     
    Collection de plus de 1500 histoires et nouvelles avec de nombreux articles de médias disponibles.Antidépresseur : inibiteur sélectif de recapture de sérotonine (ISRS)
     
    Les inhibiteurs de recapture de serotonine peuvent entrainer un disfonctionnement sexuel permanent. Une video de michael Moore
     
    ISRS et d'AUTRES ANTIDÉPRESSEURS : NOUVELLES ET LIENS
     
    Plus que probablement vous êtes arrivés à ce site Web parce que vous voulez connaitre les effets secondaires d'un antidépresseur. Vous avez éprouvé un ou plusieurs des effets secondaires défavorables liés aux antidépresseurs. Suicide, agitation extrème, ho
     
    "Eli Lilly a sciemment et frauduleux cachés des faits entourant les effets secondaires mortels de sa drogue."
     
    Effexor qui nous est prescrit par nos médecins a eu comme conséquence l'inquiétude et l'agitation, le dysfonctionnement sexuel, l' hypomania, le gain de poids, et beaucoup d'autres réactions défavorables débilitantes telles que l'insomnie et les cauchemar
     
    la demi vie du deroxat/Paxil est mauvaise pour le patient en termes de problèmes de dépendance et de sevrage. 9851 signatures
     
    Considérant que : Les Nations Unies la déclaration universelle des droits de l'homme, qui a été adoptée et proclamée le 10 décembre 1948, stipule en article 5, « personne ne sera soumis à la torture ou au traitement cruel, inhumain ou dégradant "
     
    Le groupe d'utilisateur du Seroxat (deroxat) a été établi par les patients BRITANNIQUES employant le médicament de GlaxoSmithKline, Seroxat, pour fournir l'aide et le conseil aux utilisateurs du médicament, à leurs familles et amis.
     
    ex: La dernière initiative du gouvernement pour employer deroxat pour « la castration chimique »
     
    Durée d'un sevrage aux antidépresseurs: effexor, cymbalta, luvox, serzone, paxil, Wellburtin, zoloft, lexapro, remeron (norset), celexa, prosac. Source « la solution d'antidépresseur » par Joseph Glenmullen, M.D.
     
    prosac, paxil, deroxat...
     
    guide et aide en ligne antidépresseur paxil
     
    Les bonnes nouvelles ; vous n'êtes (probablement) pas fou (encore). Les mauvaises nouvelles ; cela pourrait prendre un moment pour guérir…
     
    Cet emplacement est consacré aux millions de personnes dont les vies ont été perdues ou détruites en raison des antidépresseurs.
     
    Forum deroxat (anglais)
     
    conseils sevrage, infos effexor et antidpresseurs, justice...
     
    rodolphe Pilaert (France)
    Admin · 1254 vues · Laisser un commentaire
    31 Aoû 2013 

    Des éventuelles solutions de santé...? mais avant les benzos !

    Alors qu’il est facile de remédier à l’insomnie par des drogues chimiques rendant dépendant et générant plus ou moins de dégâts sur le plan physique et psychique, il est beaucoup plus compliqué d’établir un traitement ciblant la cause réelle de ce trouble.
     
    Bulletin de la santé du monde le plus populaire -- LIBRE !
     
    « Si nous les médecins jetions toutes nos médecines dans la mer, cela serait bien mieux pour nos patients et beaucoup plus mauvais pour les poissons. » Oliver Wendell Holmes, M.D.
     
    Article 3 : Les pratiques médicales traditionnelles constituent une ressource humaine inestimable qui doit être considérée comme un patrimoine de l'humanité ; la recherche dans ces domaines doit être soutenue.
     
    Ce site médical, accessible à la compréhension de tous, a été volontairement conçu comme un livre, une sorte de vade-mecum permettant à chacun – ou chacune – de trouver rapidement les meilleures thérapeutiques naturelles à même de résoudre ai
     
    mèdecines douces
     
    guerie autrement
     
    tribune libre d'enseignement consacré à la diffusion d'informations exactes sur l'utilisation des produits naturels, non pharmaceutiques médicaments et de la guérison des thérapies de substitution dans le traitement de patho
     
    31 Aoû 2013 

    ritaline, modiodal, amphétamines, neuroléptiques cachés, neuroléptiques, ...

    donormyl, primpéran, agréal....
     
    les dangers de la toxicomanie aux beta-bloquants
     
    Les dangers de la toxicomanie à la ritaline
     
    les symptômes de sevrage sont similaires à ceux des benzodiazépines et d'autres sédatif
     
    neuroleptique : "Nous croyons qu'une pratique plus rationnelle de la psychiatrie éliminerait l'usage d’une médication si dangereuse."
     
    Les affections concernées sont des maladies de longue durée au sens de l'article L. 324-1 du code de la sécurité sociale...procédure d'examen conjoint entre médecin traitant et médecin-conseil.
     
    le détournement d’usage en vue de dopage du modafinil (Modiodal, laboratoire Lafon), stimulant de la vigilance, indiqué dans la seule narcolepsie.
     
    «La médecine américaine déjante complètement! s'exclame le psychiatre Peter Breggin. Traiter les délinquants comme des malades mentaux, cela ne vous rappelle rien? C'est exactement ce qu'on faisait sous le nazisme ou sous le régime soviétique, quand Brejne
     
    Les substances chimiques qui jouent avec les "récepteurs" vont endommager ou détruire ces précieuses parties de notre cerveau
     
    la ritaline a le même profil de dépendance que la cocaïne!
     
    Comment la psychiatrie fabrique des « patients » à partir d'enfants normaux.
     
    C’est un holocauste national.
     
    Appel en réponse à l'expertise INSERM sur le trouble des conduites chez l'enfant
     
     
    "21 CAS DES TENTATIVES DE SUICIDE ET 6 SUICIDES "- L' AGENCE DU MÉDICAMENT SUÉDOIS A , MALGRÉ TOUT, APPROUVÉ LA VENTE DE RITALINE EN SUÉDE.
     
    histoire de ritaline
     
    Mourir sur Internet La navrante et triste histoire de Brandon Carl Vedas
     
    Entre 1990 et 2000 il y avait les 186 décès du methylphenidate rapporté au programme de MedWatch de FDA, une tricherie volontaire, ces chiffres ne représente pas plus de 10 à 20% de l'incidence réelle.
     
    Cependant, les suicides et leurs tentatives se produisent seulement dans trois cas : en arrêtant complètement l'utilisation, en réduisant le dosage ou en continuant avec le même dosage !
     
    liens enfants ritaline
     
    Beta-bloquant, clonidine (antihypertenseur), antidepresseur, Baclofen, neuroleptique, Corticostéroïdes
     
    C'est la même chose que les benzos ! Sur un site pro-médicaments
     
    Tiapridal ® Primperan ®, Anausin ®, Cephalgan ®, Chlorhydrate De Metoclopramide ® Renaudin (sol inj), Metoclopramide Merck ®, Migpriv ®, Prokinyl ® Noctran ® Mépronizine ® Agréal ® Dogmatil ® Sureptil ® Sibélium ® Tildiem ® Atarax ® Théralène ®
     
    Drogues anti-Parkinson, tranquillisants, psychostimulants, stabilisateurs d'humeur, antidépresseur, Neuroleptics
     
    Les dyskinédies tardives surviennent dans 20 à 40 % des traitements chroniques. Peuvent survenir plusieurs années après l'arrêt du traitement et sont irréversibles.
     
    Le Dr David Healy, professeur de psychiatrie à l'Université de North Wales, a noté, «Les études chez les adultes avec Zyprexa que Lilly soumis à la FDA démontrer, pour autant que je puisse créer, un plus haut taux de décès sur Zyprexa que sur tous les autr
     
    la firme serait coupable de dissimulation, en ayant cherché, dès le départ, à minorer les effets secondaires du Zyprexa.Des milliers de plaintes ont été déposées depuis aux Etats-Unis.
     
    Zyprexa : 'information sur les drogues et les effets néfastes.
     
    - Les phénothiazines avec essentiellement la chlorpromazine (Largactil®). - Les butyrophénones. Avec l'halopéridol (Haldol®). - Les benzamides , avec le sulpiride (Dogmatil®). - Les thioxanthènes (Fluanxol®). Et enfin, les formules chimiques diverses des
     
    le Japon et l'Union européenne inclue des avertissements sur le Zyprexa, parfois mortels, les effets secondaires.
     
    Les sites traitant du sujet.
     
    28 000 personnes ont été indemnisées par Lilly pour que cessent les poursuites relatives à l’olanzapine (Zyprexa°).
     
    De nombreux antiépileptiques agissent sur les recepteurs gaba
     
     

    Les neuroleptiques sur internet
    Admin · 1309 vues · Laisser un commentaire
    31 Aoû 2013 

    Iatrogénie médicamenteuse (maladies et morts provoquées par les médecins)

    maladies et morts provoqués par le médecin

    cette médecine qui tue en toute discretion (français)
    Une analyse rigoureuse des statistiques disponibles révèle une image de la médecine bien diffërente de celle couramment dépeinte. Dans les faits, le système pharmacologique et médical moderne s'octroie la première place au palmarès des causes de décès
     
    44.000 à 98.000 personnes meurent tous les ans en raison des erreurs pendant l'hospitalisation.
     
    médecins ripoux : les références.
     
    Viox: 27785 morts
     
    130 000 HOSPITALISATIONS SONT DUES CHAQUE ANNÉE À LA IATROGÉNIE MÉDICAMENTEUSE.
     
    ERREURS MÉDICALES Ceci signifie que jusqu'à 2.690.000 personnes sont handicapé par des malheurs médicaux chaque année, ce qui représente autour 4.5 pour cent de la population entière. Aux Etats-Unis, où la médecine est bien plus agressive...
     
    La seule « mortalité par cancers liée à l’irradiation médicale à visée diagnostique est estimée à 3 000-5 000 /an, dont une partie évitable ».
     
    Au cours des 10 dernières années, il a été estimé que la médecine a blessé 191 millions d'Américains et tués plus de 8 millions - plus de la totalité des pertes américaines à l'ensemble de nos guerres mondiales combinées. 2 Pourtant, ces morts n'ont pas...
     
    les réactions indésirables aux médicaments sont une des principales causes de décès aux Etats-Unis. La plupart du temps, ces événements dangereux auraient pu et dû être évitée.
     
    "Toute prescription médicamenteuse est susceptible de provoquer des effets iatrogènes plus ou moins graves."
     
    L'association Iatrogenic américaine est consacrée à l'étude et au reportage des erreurs médicales qui mènent à la maladie et à la mort.
     
    Les médecins aux Etats-Unis tuent plus de personnes que la maladie de coeur ou le cancer Le numéro du mars 2004 du magazine de prolongation de la vie signale que « il est maintenant évident que le système médical américain est la principale cause de la m
     
    Effets Secondaires des Médicaments « tuent des milliers de Malades »
     
    Et cependant, la FDA continue à dealer encore plus de médicaments auprès des Américains, battant tous les précédents records en la matière, tout en prétendant que ces substances seraient efficaces et inoffensives, alors qu'en réalité elles sont exactement
     
    Les effets secondaires de médicaments constituent la quatrième cause de mortalité humaine dans les pays développés.
     
    La FDA est simplement une branche criminele d'un gouvernement fédéral qui est devenu une menace pour les personnes mêmes qu'il est censé protéger et servir.
     
    L'experimentation médicale humaine à l"époque moderne.
     
    ereurs de dose, d'omission, de posologie, de médicament, technique d'administration, voie d'administration, débit d'administration, durée d'administration, moment d'administration, médicament périmé ou déterioré...
     
    L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que 33% des maladies d'aujourd'hui sont causées par un traitement médical ou le médecin iatrogène c'est-à-dire induite maladie. Doctors are the third leading cause of death in the US after heart disease and
     
    Les actes médicaux et les programmes d'action sanitaire sont devenues les sources d'une nouvelle maladie : la maladie iatrogène . C'est-à-dire toutes les conséquences néfastes engendrées par les soins professionnels dans leur ensemble. Cela constitue pour
     
    il est spécifiquement démontré que les accusés entretiennent et répandent délibérément les maladies contemporaines les plus communes en dépit du fait que ces maladies auraient pu être efficacement guéries et largement éradiquées
     
    PharmaWatch.info BadMedicine.info DangerousDrugs.info PrescriptionWarning.com DrugRacket.org mauvaise médecine
     
    « Le travail de l’agence est une comédie, tout est décidé en amont ! »
     
    Les catastrophes médicamenteuses courantes
    31 Aoû 2013 

    les meilleurs sites médicaments et les meilleurs sites de médecins

    LA MEILLEUR INFORMATION MONDIALE. Public citizen, organisation d'intéret public sans but lucratif.Nos médecins et pharmaciens analysent les données propres de la FDA.Notre conseil : NE PAS EMPLOYER 214 médicaments comprenant :... opinion d'indépendant.

    RXList
    exemple : le norset=remeron aux USA. Premier site mondial
     
    Tout les sujets importants de santé. Médicaments, cancer, sida, hopitaux, vaccins, médecins, ritaline, benzodiazépines... Tout savoir pour ne pas se faire tuer par son médecin.
     
    Une organisation à but non lucratif internationale pour chaque personne intéressée à améliorer la santé. La promotion fallacieuse des médicaments nuit à la santé et gaspille l'argent.
     
    Pharmacologie et Médicaments. Independant: je ne sais pas
     
    futur emplacement de PharmaWatch en travaux
     
    Comment les drogues psychiatriques fonctionnent vraiment.
     
    des solutions de santé
     
     
    Se sortir de la dépendance aux antidepresseurs
     
     
    Liens recommandés par Dr. Lucire
     
    medicaments et maladies."COMMENT EMPECHER VOTRE DOCTEUR DE VOUS TUER"
    31 Aoû 2013 

    quelques livres médecine, médicaments, santé et escroqueries

    « La personne qui a le plus de probabilité dvous tuer n'est pas un parent ou un ami ou un agresseur ou un cambrioleur ou un conducteur ivre. La personne qui risque le plus probablement de vous tuer est votre docteur. Ce livre te montrera comment se protége

    Big pharma
    "Or les médicaments sont aussi des substances dangereuses, à manier avec précaution. Il y a bien sûr les scandales récents qui ont secoué la France. L’affaire du Mediator n’est nullement une exception, elle est plutôt la règle : on assiste depuis une vingtaine d’années à une avalanche de scandales pharmaceutiques à travers le monde, pour la plupart bien plus graves que celui du Mediator et impliquant quasiment tous les grands laboratoires mondiaux. Étrangement, ces affaires retentissantes n’ont pratiquement pas eu d’écho en France. Sans doute a-t-on considéré qu’il s’agissait de problèmes qui ne nous concernaient pas, un peu comme le fameux nuage de Tchernobyl. Pourtant, les entreprises impliquées sont des multinationales implantées sur notre territoire comme sur le reste de la planète et leurs médicaments étaient (ou sont encore) commercialisés également en France. À l’ère de la mondialisation, les molécules circulent aussi librement que le pétrole ou les courriels."
    ...On ne peut plus dire qu’il s’agit de cas isolés de corruption , de quelques « méchants » qu’il suffirait de mettre en prison. Les experts, les scientifiques, les médecins, les politiciens, tous ces gens font simplement leur travail – ils sont même, dans leur grande majorité, bienveillants et de bonne foi. Ce que révèlent les scandales, par leur répétition même, c’est justement cela : la banalité du mal pharmaceutique, son caractère systémique, industriel.
    Il y a quelque chose de pourri au royaume de Médecine , comme il est dit dans Hamlet. Nous le sentons tous obscurément, mais nous hésitons à nous l’avouer. Nous voulons continuer à croire que la médecine est « basée sur des preuves », comme on nous le répète tout le temps, que nos médecins sont vigilants et bien informés, que les agences sanitaires ne permettront plus qu’on nous vende des médicaments inutiles et dangereux. Nous voulons continuer à croire en la médecine, car elle a été porteuse depuis la révolution thérapeutique de la fin du XIXe de tous nos espoirs en une vie longue et sans douleur. Mais cette médecine que nous avons connue n’existe plus.
    Comme on va le lire dans ce livre, les « preuves » sur lesquelles on se fonde pour nous prescrire des médicaments sont couramment biaisées. Les risques sont cachés par les laboratoires . Les médecins reçoivent leur formation et leurs informations de l’industrie pharmaceutique. Les agences sanitaires approuvent de façon désinvolte des médicaments totalement inefficaces, tout en protégeant le « secret commercial » des données négatives fournies par les firmes. À tous les niveaux, le profit des industries passe AVANT l’intérêt des patients.


    Mensonges et vérité
    Connaissons-nous réellement les effets de l'aspirine, de l'alka-selzer, des anti-dépresseurs, des tranquillisants ? Et les médicaments contre le diabète, l'acné, l'obésité ou les hormones de remplacement ?
    Est-il vrai que les vaccins soient inoffensifs, que le lait soigne l'ostéoporose, que la viande donne de la force ? La margarine est-elle vraiment naturelle ?
    Les recherches sur le Sida ou le cancer sont-elles orientées vers une stabilisation pour les rendre chroniques ou pour les guérir ?
     
    Il relance le débat sur les pratiques mafieuses de la médecine conventionnelle.
     
    la médecine est le premier vrai danger pour la santé.

    Effets secondaires – LA MORT, Sans corruption pas de médicaments
    le livre ecrit par John Virapen devoile la corruption pour mise sur marché de médicaments qui vous tuent
    « Ils (l’ industrie pharmaceutique) vous vendent des médicaments dangereux pour gagner de l’argent. Rien d’autre. Si vous pensez que l’ industrie pharmaceutique met des médicaments sur le marché pour vous aider – vous vous trompez lourdement! »

    Remèdes mortels et crime organisé
    Les médicaments d'ordonnance sont la troisième cause de mortalité après les maladies cardiaques et les cancers.
    Dans ce récent ouvrage révolutionnaire, Peter C. Gotzsche lève le voile sur les comportements frauduleux de l’industrie pharmaceutique dans les domaines de la recherche et de la commercialisation et sur son mépris moralement répugnant pour la vie humaine. L’auteur établit des rapprochements convaincants entre l’industrie pharmaceutique et l’industrie du tabac et révèle l’extraordinaire vérité derrière les efforts déployés pour semer la confusion et détourner l’attention du public et des politiciens. Il s’appuie sur des données probantes et traite de manière détaillée de l’extraordinaire défaillance du système causée par le crime généralisé, la corruption et l’inefficacité de la réglementation pharmaceutique – une réglementation qui, selon lui, doit être radicalement transformée. « Si nous prenons autant de médicaments, c’est principalement parce que les compagnies pharmaceutiques ne vendent pas des médicaments, mais des mensonges à leur sujet. C’est ce qui fait que les médicaments sont si différents du reste… Tout ce que nous savons sur leur compte, c’est ce que les compagnies ont choisi de nous dire et de dire à nos médecins… Les patients ont confiance dans leurs médicaments parce qu’ils extrapolent la confiance qu’ils ont envers leurs médecins et la reportent sur les remèdes que ces derniers leur prescrivent. Ils ne sont pas conscients que les médecins, s’ils en savent long sur les maladies et la physiologie et la psychologie humaines, en connaissent très, très peu sur les médicaments si ce n’est les informations fabriquées de toutes pièces par l’industrie pharmaceutique… Si vous ne croyez pas que le système est hors de contrôle, je vous invite à m’écrire pour m’expliquer pourquoi les médicaments sont la troisième cause de mortalité… Si une épidémie provoquée par une nouvelle bactérie ou un nouveau virus avait fait autant de victimes – ou si elle avait même causé un centième seulement des décès associés aux effets secondaires des médicaments –, nous aurions tout fait pour la contenir.

    Médicaments Meurtriers et Crime Organisé : comment Big Pharma a corrompu la Santé
    Corruption systématique: L’essentiel de l’ouvrage de Peter est consacré à la mise en valeur du fait que l’industrie pharmaceutique a systématiquement corrompu la science en amplifiant les bénéfices et en minimisant les méfaits de ses médicaments. En tant qu’épidémiologiste, ses énormes connaissances et sa passion du détail qui en ont fait un leader mondial dans la critique des études cliniques, Peter est ici sur un terrain très solide. Son nom s’ajoute à celui de nombreux autres, y compris d’anciens éditeurs du New England Journal of Medicine qui ont dénoncé cette corruption. Il montre aussi comment l’industrie a acheté des médecins, des universitaires, des revues, des organismes professionnels, des associations de patients, des départements universitaires, des journalistes, des organismes de régulation, et des politiciens. Ce sont les méthodes mêmes de la mafia.
    Le livre ne permet pas aux médecins ni aux universitaires d’éviter le blâme. En effet, on pourrait faire valoir que les compagnies pharmaceutiques font ce qu’on attend d’elles pour maximaliser les rendements financiers des actionnaires, mais les médecins et les universitaires sont censés avoir une vocation plus élevée.
    Les lois qui obligent les entreprises à déclarer les sommes qu’elles payent aux médecins montrent que de très nombreux médecins sont redevables à l’industrie du médicament, et que beaucoup reçoivent des sommes d’argent pour conseiller les entreprises ou pour donner des conférences en leur nom. Il est difficile d’échapper à la conclusion que ces « leaders d’opinion » sont achetés. Ce sont les « mercenaires » de l’industrie.
    Et comme avec la mafia, malheur à quiconque dénonce ou apporte des preuves qui ne sont pas favorables à l’industrie. ....Il n’est donc pas tout à fait fantaisiste de comparer l’industrie du médicament à la mafia...

    Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux
    Un système au mieux incompétent, au pire corrompu par l’industrie pharmaceutique
    Les auteurs fustigent un système gangréné par « le laxisme, la démagogie, l'incompétence et la corruption".
    Les protestations de l’organisme professionnel qui fédère et représente les laboratoires pharmaceutiques (LEEM) ne se sont pas fait attendre, dénonçant « amalgames et approximations », sinon « une confusion regrettable et néfaste à l’égard des autorités sanitaires, des médecins et de l’ensemble des salariés des entreprises du médicament » ; on comprend leur inquiétude de voir mis en cause « les 20 % de bénéfices qu'elle (l’industrie pharmaceutique) s'accorde chaque année … En 3 ans et demi, elle double son capital et elle le quadruple en sept ans ».

     
    on apprend que tout médicament comporte des risques, qu'une étude effectuée au Québec a révélé que 52 % des prescriptions par ordonnance sont risquées ou dangereuses
     
    Des millions de personnes normales ont ainsi été amenées à croire qu'elles souffrent de pathologies inexistantes et exagérées, telles "la préhypertension", "le désordre d'anxiété généralisée", "le syndrome prémenstruel dysphorique"...
     
    La médecine moderne est gérée par une oligarchie puissante issue des grands groupes chimico-pharmaceutiques qui parviennent à conditionner les choix des gouvernements, des politiques et des institutions de la santé grâce à de prodigieux moyens financiers.
     
    « N’oubliez jamais que tout ce qu’a fait Hitler en Allemagne était légal » Martin Luther King Jr.

    Pharmageddon : l'histoire d'une tragédie
    ...les champs de la mort pharmaceutique n'est pas un incident isolé.  L'espérance de vie aux Etats-Unis, le pays qui consomme le plus de médicaments vitaux est en baisse rapide par rapport au reste du monde.

    Les antidépresseurs de la famille du Prozac peuvent-ils provoquer les mêmes effets secondaires que le Mediator sur le coeur et les poumons? [...] Un pharmacologue de l’Inserm nous avoue ne pas avoir de données de pharmacovigilance pouvant indiquer des effets secondaires similaires, mais il nous confie que les deux médicaments ont les mêmes mécanismes. Il était donc, selon lui, absurde de prescrire du Mediator à quelqu’un qui prenait du Prozac car les doses ne pouvaient que se cumuler. Le site de la pharmacovigilance européenne révèle que des nouveau-nés dont les mères ont pris du Prozac développent la même maladie que les patients ayant absorbé du Mediator ou de l’Isoméride: l’hypertension artérielle pulmonaire.
    L’Agence européenne du médicament se contente toutefois de conseiller aux mères de signaler à leur sage-femme qu’elles prennent un ISRS [inhibiteurs sélectifs de la recapture de sérotonine: classe d'antidépresseurs de type Prozac]. L’Agence estime que le Prozac multiplie par deux le risque de malformation cardiaque chez le nouveau-né. Au lieu de déconseiller formellement la molécule aux femmes enceintes, elle leur suggère simplement d’en parler à leur médecin qui décidera de la suite du traitement. L’Agence ajoute: « Le mécanisme est inconnu. »

    Omerta dans les labos pharmaceutiques
    Experts corrompus, pression sur le pouvoir politique, marketing débridé : la description que vous faites de l’industrie pharmaceutique est glaçante...
    Tous les labos ont les mêmes méthodes de lobbying. Comme n'importe quel produit, le médicament n’échappe pas à la promotion. La grande majorité des entreprises la pratiquent dans le strict respect de la loi. Une minorité, toutefois, fraudent et commercialisent des médicaments dangereux, aux effets secondaires graves. Les conséquences sont désastreuses : chaque année, 200.000 personnes meurent d’accidents médicamenteux dans l’Union européenne.

    Corruptions et crédulité en médecine du professeur philippe Even
    Le véritable danger vient de 5 % d’entre eux, baptisés leaders d’opinion clé, achetés et inféodés à l’industrie, à coup de contrats personnels, déclarés ou non, d’enveloppes en liquide, en général à l’étranger, et qui atteignent de 20.000 à 500.000 € par an ou plus, selon l’importance des marchés qu’ils assurent à l’industrie dans leur pays. Ils la servent à toutes les étapes du parcours d’un médicament nouveau. Ils cosignent les yeux fermés les articles rédigés par les firmes, les présentent dans les congrès qu’elles financent, déterminent la position des sociétés savantes qui, financièrement, dépendent à 90 % de l’industrie, et sont toujours choisis, à cause de la notoriété médiatique que leur assurent les firmes, comme experts par les agences d’État, imposant ainsi les autorisations de commercialisation (AMM), empêchant les retraits du marché, assurant le remboursement maximal des médicaments et déterminant les recommandations officielles des agences, de telle sorte qu’en pratique, à travers eux, c’est l’industrie qui tient elle-même la plume des médecins prescripteurs.

    Le livre noir des hopitaux
    la visite tient du musée des horreurs.
     
    Je quittai la médecine qui ne répondait plus à mes aspirations et j'écrivis la Mafia Médicale. J'y décris le système médical tel qu'il est en réalité : un système de maladie au service de l'Argent et fait pour rendre les gens malades. Je donne les outils"
     
    La médecine serait-elle devenue folle?
     
    Tant de choses ne tournent pas rond dans notre système de santé, l’industrie pharmaceutique et nos rapports à la médecine !
     
    la médecine moderne est devenue à présent la source primordiale des maladies.
     
    "Si on pouvait autrefois espérer trouver un jour un traitement pour chaque maladie, nous explique Jörg Blech, les marchands de la santé, aujourd'hui plus que jamais, semblent plutôt vouloir trouver une maladie pour chaque molécule fabriquée. En manipulant
     
    Depuis les affaires des statines, du Viox, de l'Acomplia et du Zyprexa, qui ont occasionné le retrait de plusieurs médicaments,
     
    A voir sur le site : Des videos et livres pour ne pas mourir idiots. (4 pages développent et illustrent le roman. ) CES PAGES SONT A VOIR !
     
    Il ya plus de 2 millions d'hospitalisations et 180.000 décès chaque année aux États-Unis uniquement due à des réactions indésirables aux médicaments
     
    je considère le médecin qui pratique la médecine moderne comme le plus grand danger pour la santé
     
    Les fabricants de vaccins, secondés par le corps médical qui a accepté le principe vaccinal sans discussion ou réserve, ont accompli un tour de force dans le domaine de la désinformation et du mensonge. Un fait sans précédent dans l'histoire de l'humanité
     
    "seul un pays authentiquemement moderne était capable de traiter les vieillards comme de purs déchets" "un véritable génocide gériatrique"
     
    L’industrie pharmaceutique serait elle dirigée par des hommes assoiffés de profits et d’abord soucieux de “ marchandiser ” cyniquement la souffrance humaine ?
     
    Le cartel pétrochimie-pharmaceutique facilité par la corruption, l'avarice, la fraude, et l'incompétence du gouvernement, met en danger le futur de l'humanité et d'autres espèces sur cette planète.
     
    " les médecins sont malhonnêtes, corrompus, immoraux, malades, peu éduqués et carrément plus stupides que le reste de la société. Lorsque je m'apprête à rencontrer un médecin, je me vois devant une personne bornée..."
     
    Les mensonges sur les médicaments sont très nombreux, mais la majorité d'entre nous persiste à croire que ces traitements sont la panacée et n'ont pas d'effets délétères sur nos organismes, alors qu'en vérité, les médicaments peuvent tuer,
     
    la parole de l’expert « qui dit et affirme la véritable vraie et irréfragable -vérité scientifique » au risque parfois de se ridiculiser. Mais le ridicule ne tue pas et les onguents sont légions, alors que les erreurs des experts et des conseils scientifiq
     
    Le résultat est la mise sur le marché d'un nombre sans précédent de médicament meurtrier sur le marché américain! (et mondial)
     
    " Par exemple, il note que d'un rapport de l'US Food and Drug Administration, a conclu que l'entreprise qui fabrique le somnifère Halcion "vigoureusement cherché à réprimer la publication d'études défavorables et a tenté de réduire au silence les crtiques.
     
    Overdosed Amérique révèle la cupidité et la corruption qui poussent les coûts des soins de santé vers le ciel et menace désormais la santé publique.
     
    Arrêtons d'avaler n'importe quoi!
     
    Les vaccins sont des poisons qui ont des effets nocifs multiples sur la santé individuelle et collective. Ils sont nés de l’enthousiasme de chercheurs comme Pasteur qui pensaient avoir trouvé le moyen idéal pour venir à bout de toutes les maladies. Si
     
    Survivre aux soins médicaux par Dr Serge Mongeau
     
    combattre les crimes et aberrations commis par certains industriels et nos gouvernements... au nom de notre santé à tous ! Une enquête stupéfiants : les scandales d'un siècle d'expérimentation secrète sur l'être humain.
     
    Et de préciser : « on ne voit les personnes âgées que comme des objets, on les prend, on les sort du lit, on va les poser tout humide de la nuit en plein courant d'air. On leur donne à manger très très vite, au point de les blesser au niveau des lèvres, au
     
    Imaginons un paradis médical terrestre ; imaginons une société où il n'y aurait plus de crises cardiaques, où les cancers seraient inconnus
     
    redoutables dangers. Les insuffisances de recherches, les négligences des observations, le peu de sérieux des conclusions hâtives de médecins inféodés aux Laboratoires sont dénoncés avec force, preuves à l'appui.
     
    Le Dr Hamer collectionne des diplomes universitaires auprès des facultés de Médecine dans certains Pays et des procès dans d'autres. Les auteurs étudient depuis de nombreuses années la méthode de Hamer. Ils nous l'expliquent dans cet ouvrage excellent, le
     
    "Phénomène naturel, accidentel ou intentionnel ? L'histoire que vous allez lire n'est malheureusement pas de la fiction, les personnages, scientifiques et politiques, sont réels et la plupart vivent encore aujourd'hui, les faits relatés et les documents ci
     
    La désinformation orchestrée par certains groupes d'influence dépasse tout ce que l'on peut imaginer. Elle a permis de collecter de colossales subventions provenant en majeure partie de l'argent public. Le lobby du virus ne peut plus faire machine arrière,
     
    Le récit objectif et documenté de la supercherie scientifique la plus horrible et la plus meurtrière de l'Histoire.
     
    le terrorisme de l'industrie et des grands groupes médico-pharmaceutiques
     
    Sous l'Occupation, 45.000 malades mentaux sont morts dans les hôpitaux psychiatriques français. Morts de faim.
     
    La France contaminée

    médicaments : Guide du consommateur

    Pharmageddon : l'histoire d'une tragédie
    ...les champs de la mort pharmaceutique n'est pas un incident isolé.  L'espérance de vie aux Etats-Unis, le pays qui consomme le plus de médicaments vitaux est en baisse rapide par rapport au reste du monde. . Pour les maladies comme la schizophrénie, nous faisons maintenant 10 fois pire en termes d'espérance de vie que nous l'étions il ya 100 ans.

    Drug-Induced démentia : a perfect crime(les médicaments qui induisent la démence : un crime parfait)
    Repenser les drogues psychiatriques: Un guide pour le consentement éclairé, a souligné le besoin urgent pour les sociétés et les systèmes de soins de santé à reconnaître la nocivité inutile de médicaments psychiatriques, et pour protéger les droits de ceux qui veulent des oins sans drogue .  En misant sur ce même thème, d’origine médicamenteuse démence: un crime parfait présente une analyse méthodique des données scientifiques et épidémiologiques qui confirme les  médicaments psychotropes comme une cause de lésions cérébrales et de décès prématurés. Espérons que ces publications seront utilisées par les profanes, les cliniciens, les avocats et les décideurs politiques à améliorer la qualité et l’intégrité des soins de santé, et de sauvegarder le droit fondamental de tous les patients pour éviter des lésions corporelles injustifiée – en particulier, lorsque ce dommage survient dans le forme de désinformation, frauduleux, et / ou coercitives (involontaire) de soins médicaux.

    Bad pharma
    Les médicaments sont testés par les gens qui les fabriquent, dans des essai cliniques mal conçus menés sur un petit nombre de patients non-représentatifs, et analysés en utilisant des techniques qui sont biaisées, de manière à exagérer les bienfaits des traitements. C’est sans surprise que ces études produisent des résultats qui favorisent le produit testé. Quand les essais cliniques ne donnent pas les résultats escomptés, les données sont cachées des médecins et des patients ce qui laisse une image distordue de la réalité. Ces faits distordus sont communiqués de manière biaisée par des régulateurs et des éditeurs de journaux scientifiques qui sont en conflit d’intérêts, tout comme les associations de patients et les universités. Le résultat est que dans la plupart des cas, nous n’avons aucune idée du traitement qui est le plus efficace.
    Des études cliniques biaisées
    Les pharmas font souvent plusieurs séries de tests, mais excluent les séries dont les résultats ne sont pas positifs. Donc, si dix séries de tests ont été effectuées, il se peut que l’étude publiée et soumise aux régulateurs ne présente les résultats que de trois ou quatre d’entre elles. Par exemple, pour le reboxetine, sept séries de tests ont été faites, mais seulement une a été rendue publique et publiée dans un journal académique. Les six autres sont demeurées dans l’ombre, inaccessible, même si leurs résultats ne montraient aucune amélioration face au placebo.
    Les conséquences négatives des « données manquantes » ne s’arrêtent pas à l’évaluation de l’efficacité ; elles concernent aussi la sécurité des patients. Dans les années 1980, un médicament contre l’arythmie cardiaque, le lorcainide, fut testé auprès d’une centaine d’hommes ayant subi une attaque cardiaque. Le taux de décès fut 9 fois supérieur chez les candidat ayant pris lorcainide que ceux qui ont pris le placebo. L’étude ne fut jamais publiée et les résultats sombrèrent dans l’oubli. Pourtant, à la même époque, les médecins ont commencé à systématiquement prescrire des médicaments anti-arythmie aux gens ayant subi une attaque cardiaque, par mesure de prévention, sans savoir qu’une étude avait démontré que c’était dangereux. Résultat : environ 100.000 personnes sont mortes avant que l’on ne se rende compte que c’était une mauvaise idée. Ces morts auraient pu être évitées si l’étude sur lorcainide avait été publiée.
    Il y a seulement la moitié des résultats d’essais cliniques qui sont publiés, et celles dont les résultats sont négatifs ont deux fois plus de chances de ne pas être publiées. Conséquemment, les informations disponibles aux médecins font en sorte de constamment surestimer les bienfaits des médicaments. Ainsi, comme les médecins sont maintenu dans l’ignorance, les patients sont exposés à des traitements inférieurs, inefficaces, non-nécessaires, plus dispendieux et/ou plus risqués, voire dangereux.

    31 Aoû 2013 

    santé... mèdecine, hopitaux...

    « Le travail de l’agence est une comédie, tout est décidé en amont ! »

    hopital : danger !
    la cata

    témoignages tortures et meurtes sur ordonnances
     
     
    cobayes humains
    nous sommes tous des cobayes
     
    Ci-dessous, il est spécifiquement démontré que les accusés entretiennent et répandent délibérément les maladies contemporaines les plus communes en dépit du fait que ces maladies auraient pu être efficacement guéries et largement éradiquées et que des mill
     
    Selon l’interrogatoire du Centre de recherche et de documentation en économie de la santé – 1, rue Paul Cézanne – 75008 Paris (CREDES) portant sur la période de 1970 à 1991, la santé s’est dégradée avec un taux de maladies qui a pratiquement doublé (+95 %)
     
    droits de l'homme. Des enfants désavantagés sont recherchés comme les cobayes humains - même les enfants en bas âge, une certaine vie dans le soin adoptif ;Vieilles personnes qui ont des capacités de raisonnement altérée, une certaine vi
     
    Histoires réels des dommages causés par la médecine allopathique
     
    En 2003 plus de 20 milliards de prélèvements destinés à la sécu n’ont en réalité pas été versés dans les caisses : 7,8 milliards non reversés à la sécu sur les taxes du tabac. 3,5 milliards non reversés à la sécu sur les taxes d’alcool 1,6 milliards no
     
    RAPPORT NATIONAL 2006
     
    Témoignages
     
    « La personne qui présente la plus grande probabilité de vous tuer n'est pas un parent ou un ami ou un agresseur ou un cambrioleur ou un conducteur ivre. La personne qui risque très probablement de vous tuer est votre docteur.
     
    Pourquoi faut-il fabriquer des malades ?

    témoignages et techniques
    31 Aoû 2013 

    un autre problème de santé: la vaccination ("Les vaccins sont inefficaces et dangereux !" docteur g Lanctôt)

    mal réagir aux composantes des vaccins. Autisme, sclérose en plaque, syndrome de Guillain-Barré, myofasciite à macrophages, encéphalites, paralysies, neuropathies et autres; la liste des maladies répertoriées indique bien la gravité de la situation

    vidéo
     
    Les vaccins sont inefficaces et dangereux!
     
    initiantive citoyenne
    Belgique
     
    MALADIES APRES VACCINATIONS
     
    LE GUIDE DES VACCINATIONS
     
    Interviews vidéo du Dr Berthoud, de Sylvie Simon, Michel Georget et Edith Gallay
     
    Dr Andrew MOULDEN, M.D.
     
    Le président Jean-Michel Dubernard, député, en a convenu, rappelant qu'il n'existe pas de preuve scientifique sur l'utilité des vaccins.
     
    Les nombreux livres
    sur les vaccins
     
    info vaccin
    belgique
     
    Entrevue avec la docteure Guylaine Lanctôt
     
    Grippe aviaire, réduction de la population mondiale Dr Léonard G. Horowitz
     
    vaccination
    liberation
     
    "remarquablement inefficace" Le seul bénéfice réel du vaccin anti-grippal est celui enregistré par les actionnaires de Shire et autres...
     
    Un médecin refuse de vacciner ses patients et témoigne
    Il a fallu l'insistance et l'arrogance de Madame Bachelot à l'occasion de la grippe porcine pour que s'ouvre enfin ma machine à penser, à douter. Des ouvrages contestataires me sont tombés dans les mains comme par magie, et j'ai du non seulement remettre en question cette vaccination, mais l'ensemble des vaccins. Chaque nouveau bouquin m'a apporté des révélations, m'a appris le formidable mensonge entretenu depuis Pasteur, dont j'ai découvert qu'il n'était qu'un escroc, avec une nombreuse descendance. J'en parlerai plus tard peut-être
     
    « La médecine consiste à introduire des drogues que l’on ne connaît pas dans un corps que l’on connaît encore moins bien. » Voltaire
     
    Extraits de Mafia médicale par Guylaine Lanctot, M.D.
     
    Ils sont inefficaces, nous rendent malades, détruisent notre immunité naturelle, mais… ils sont obligatoires
     
    "Les victimes de la vaccination ou le radeau qui accuse"
     
    La cour administrative d'appel de Marseille, le 7 septembre 2006, a condamné l'Etat à payer la somme de 165 000 € à Mme Mireille M. arguant de la responsabilité du ministère de la Santé dans la vaccination obligatoire de cette employée de maison de retrait
     
     Un jour, un chercheur en vaccinologie a vu son collègue perdre son enfant à la suite d’une vaccination. Le doute s’est insinué, et la réalité a fait le reste. Aujourd’hui à la retraite, il dévoile les dessous de l’une des plus grandes escroqueries de notre temps
     
    stop gardasil
    Celui-ci a pour objectif de mettre en garde avant tout les jeunes filles -puisqu'elles sont les premières concernées- mais aussi leur entourage (parents, famille, amis,..) des ENORMES dangers du nouveau vaccin antiHPV très à la mode le GARDASIL
     
    Les mensonges des autorités: "Les vaccins nous protègent." "Le sida est contagieux." "Le cancer est un mystère."
     
    réfléchissez 2 fois avant de vacciner !
     
    La vérité
     
    L'association REVAHB (Réseau vaccin Hépatite B) regroupe les victimes du vaccin contre l’hépatite B. Notre association a été créée en février 1997 grâce au journal « Alternative Santé ».
     
    Vaccin contre l’hépatite B : une sombre histoire
     
    Dans les années 50, aux Etats-Unis, après une année de vaccination massive contre la poliomyélite , les cas de cette maladie augmentèrent de 300 % dans les états qui vaccinaient.
     
    contre les vaccins et liens
     
    Notre ministre a-t-il aussi oublié qu’entre le 13 et le 27 février 2005, treize personnes âgées de 82 à 99 ans, toutes vaccinées contre la grippe, sont décédées dans une maison de retraite à Faulx, près de Nancy
     

    vidéo

    thinktwice

    autisme et vaccins
    Dans les années 1980, la plupart des estimations du taux d'autisme étaient qu'elle a atteint 1 sur 10.000 enfants. Aujourd'hui, l'estimation officielle du taux de l'autisme est de 1 sur 110, avec de nombreuses localités faisant état de taux plus proche de 1 sur 100. C'est une augmentation de 90 fois, soit 9,000%. Que se passe-t-il?
    Une enquête récente a montré que plus de 60% des parents d'enfants avec des vaccins de blâme de l'autisme.
    Des dizaines de milliers de rapports de cas apparaissent très similaires: un enfant se développe normalement reçoit plusieurs vaccins à partir de leur pédiatre, l'enfant semble changer peu de temps après la nomination (ou avoir une réaction plus grave immédiat pour les vaccins), et plus tard, l'enfant est diagnostiqué avec l'autisme.

    80 000 les cas de sclérose et vaccins hépatite B
    Le Dr Marc Girard, qui fut l’expert nommé par la Cour d’appel de Versailles, estime à plus de 80 000 les cas de sclérose en plaques associés à ce vaccin, ce qui est très loin du chiffre officiel. Il a découvert un rapport de la Direction générale de la santé (DGS), du 15 février 2002, selon lequel ces vaccins auraient produit "la plus grande série d’effets indésirables recueillis en pharmacovigilance depuis sa naissance en 1974", alors que tous nos responsables (mais pas coupables) de la santé persistent à affirmer qu’il n’y en a pratiquement pas. Il a aussi constaté que le centre de pharmacovigilance de Strasbourg est tellement efficace qu’une victime, décédée en 1998, était alors déclarée toujours vivante, et une autre victime aurait été vaccinée deux mois après son décès. De même, 99 % des dossiers de l’enquête auraient été "perdus" en cours d’analyse. Il est certain que, dans le domaine de la santé, les pertes de dossiers s’accumulent, comme c’est aussi le cas dans le scandale de l’hormone de croissance..

    Pétition universelle contre la vaccination obligatoire, signez-la
    31 Aoû 2013 

    l’escroquerie du cholestérol

    ce site est destiné a présenter les ouvrages scientifiques et articles de presse dénonçant le plus grand scandale médical de tous les temps : l’escroquerie du cholestérol. Une supercherie à l’échelle mondiale dont le chiffre d’affaires est astronomique
     
    statines, cancer...
     
     
    Réseau international de cholestérol sceptiques
     
    vidéo
     
    vidéo
     
    pharmacritique
     
    La fiche worstpills, Public Citizen
     
     
    les fibrates et les statines provoquent tous des cancers chez l’animal.
     
    Depuis plus de trente ans, des traitements anticholestérol provoquent des cancers
     
    témoignage
     
    Lipitor recours collectif
     
    WorstPills.org
     
    Les Statines exposent les patients à des médicaments dangereux aux effets secondaires débilitants.
     
     
    ce médecin dresse un véritable réquisitoire contre la "course folle" à la baisse du taux de cholestérol."
     
    Il livre ici toutes les preuves que la lutte contre le cholestérol est fondée sur des données statistiques biaisées, tronquées, voire manipulées. Lorsque seules les données scientifiques vérifiables sont retenues, il ne reste rien !
     
    De nouvelles recommandations de traitement du cholestérol transforment des gens bien-portants en malades.
     
     
     
    Et maintenant, comprenez-vous, Grand-mère, pourquoi votre médecin vous a mise sous statine? moi non plus!
     
    Depuis 30 ans, on nous dit qu’en diminuant le taux de cholestérol, on diminue les problèmes cardiovasculaires. Or on constate que ce n’est pas le cas
    31 Aoû 2013 

    SIDA - Supercherie scientifique et arnaque humanitaire

    une escroquerie trompeuses et mortelles
     
    Ce site vous donne des explications claires pour comprendre que le "sida" est un concept sans aucune base scientifique réelle. Le "sida" est un ensemble de maladies réliées entre elles via une cause unique de façon complètement artificielle. Le VIH n'a jam
     


    Ceci est le site officiel de Duesberg, qui contient ses travaux écrits sur le sujet, ainsi que d'autres scientifiques qui soutiennent son point de vue, tels que Kary B. Mullis.
     
    Mort par l'AZT. AZT, l'un des principaux médicaments promue par la campagne (RED), est l'un des drogue les plus toxiques jamais approuvé à usage humain.
     
    les test du sida sont sans valeur
     
    Découvrez ce que les officiels du SIDA et les médias veulent vous cacher... Le SIDA apparaîtra un jour comme la page la plus noire de l'histoire de la médecine. Le SIDA est une des plus grandes tragédies médicales et scientifiques de notre époque.
     
    SIDA, LE DOUTE partie 1,2,3,4,5/5
     
    Un document bouleversant ! L'hallucinante histoire du Sida montre comment le public a été trompé par des médecins, des industriels et des politiciens peu scrupuleux. Ce texte montre le combat des centaines de chercheurs non-conformistes qui, aux USA,
     


    J'espère très sincèrement que les diverses activités de ce groupe vont provoquer la mise en route de nouvelles recherches sur les causes du sida, pour le plus grand intérêt des malades, et pour la renaissance de l'intégrité scientifique en recherche médic
     
    En 1985, Robert Strecker, médecin gastro-entérologue et docteur en pharmacologie, a conclu que le sida avait été délibérément provoqué - soit volontairement soit involontairement - par le biais des essais de vaccination contre l'hépatite B sur les homosexu
     
    Le SIDA n'est pas une maladie Le SIDA est une nouvelle catégorie de 30 maladies familières telles qu’infection au candida, tuberculose, diarrhée, certaines formes de cancer et pneumonie. Ces trente maladies ont toutes des causes bien connues et des moy
     
    "mais rien n’égale en horreur ce qui se passe actuellement aux États-Unis sous le prétexte de tester des remèdes contre le sida."
     
    Témoignage sur le fascisme médical et le sida
     
    Le sida est un scandale médical totalement emblématique de notre époque, tant par le tapage médiatique dont ce syndrome est l'objet que par les conséquences dramatiques de la mauvaise interprétation des phénomènes de défi cience immunitaire. Parmi les mill
     
    Chacun est persuadé que le sida est une terrible pandémie propagée par un rétrovirus meurtrier. Il n'en est rien. Les nombreux cas d'effondrement du système immunitaire constatés depuis plus de vingt ans ont d'autres causes ; des causes qui dérangent. La d
     
    a lire
     
    "Les médicaments employés dans le traitement du SIDA sont les causes établies d’immuno-déficience. L’AZT tue aussi bien les cellules contaminées que les cellules saines. L’AZT est inutile si ce n’est pour commettre des meurtres légaux." Pr Peter DUESBERG
     
    oigin of aids.com
     
    Dans une conspiration du silence aux conséquences mortelles, les autorités médicales ignorent l'évidence monumentale selon laquelle le VIH ne se transmet pas par les relations sexuelles
     
    De nombreux experts affirment que le sida n'est pas mortel
     
    Les règles pour définir un malades du sida n'ont cessé de varier afin de maintenir le nombre de victimes du sida le plus élevé possible et, par conséquent, tenter de justifier les dépenses en cause.
     


    docteur Guylaine Lanctot
     
    les docteurs MENGELE de la SS ne sont pas loin de réssusciter...
     
    L'incroyable histoire de l'arrogance, de l'ignorance, de la corruption et de la tromperie de la médecine établie, de l'industrie pharmaceutique et des agences du gouvernement des Etats-Unis.
     
    vidéo
    31 Aoû 2013 

    cancer : quelques infos

    cancer
    pour plus d'infos

    "Si j'avais une tumeur, je n'irais pas dans un centre anti-cancéreux."- Professeur G. Mathé, "L’Express" - 4/10/85.
    le dépistage intempestif de certains cancers conduit à trouver des cancers qui n’auraient jamais fait parler d’eux, et encore moins provoqué la mort du patient. Ce dépistage conduit à fabriquer des malades qui n’en sont pas.

    Dois-je me faire tester pour le cancer ? Peut-être pas et voici pourquoi
    le diagnostic précoce du cancer ne sauve pas toujours la vie, il peut s'avérer très difficile de détecter un cancer à ses débuts et il est des cancers qu'il vaut mieux ignorer.

    Cancer racket
    Une importante liste de liens cancer

    Beaucoup de gens qui "meurt d'un cancer" meurt en réalité de la chimothérapie bien avant qu'ils ne seeraient rééllement mort du cancer lui-même.
    Voici les faits. In 1942, Memorial Sloan-Kettering Cancer Center quietly began to treat breast cancer with these mustard gas derivatives. No one was cured . En 1942, Memorial Sloan-Kettering Cancer Centre tranquillement commencé à traiter le cancer du sein avec ces dérivés du gaz moutarde. Personne n'a été guéri. Chemotherapy trials were also conducted at Yale around 1943 where 160 patients were treated. Essais de chimiothérapie ont également été menées à Yale vers 1943 où 160 patients ont été traités. Again, no one was cured. Encore une fois, personne ne fut guéri.

    Le dépistage du cancer mène aux sur-diagnostics
    Une analyse d’études randomisées de dépistage à grande échelle montre que 20% des cancers du sein dépistés par mammographie, jusqu’à 60% des cancers de la prostate dépistés par dosage du PSA et autour de la moitié des cancers du poumon dépistés par radiographie et analyse des expectorations relèvent du surdiagnostic
    Je ne suis pas étonné d’entendre dire que la plupart des oncologues ne laisseraient pas des membres de leur famille suivre ces traitements … "Les cancers les plus fréquents sont aussi résistants au traitement aujourd’hui qu’il y a 40 ou 50 ans." : l'omerta médicale

    Le surdépistage des cancers en est une facette particulièrement grave, compte tenu des conséquences extrêmes qu’elle peut induire (procédures inutiles et risquées, médicamentation très lourde qui peut être mortelle (un analogue agoniste GnRH (Enantone/Eligard/Viadur, Décapeptyl, Zoladex…) chez un homme de plus de 70 ans ayant des facteurs de risque cardiovasculaires risque beaucoup plus de le tuer qu’un cancer de la prostate – avant ou après lui avoir rendue la vie très pénible).

    Question sur la chimiothérapie
    le nombre de cancers pour lesquels la prolongation de la vie grâce à la chimiothérapie a été prouvée par des essais cliniques randomisés est très faible.
    "Le traitement du cancer conventionnel et tellement toxique et déshumanisant que je le crains beaucoup plus que je ne crains la mort par cancer. Nous savons que la thérapie conventionnelle ne fonctionne pas, si elle fonctionnait, vous n'auriez pas a craindre le cancer, pas plus que vous craignez une pneumonie. Or l'absence totale de certitude quant à l'issue d'un traitement conventionnel qui crie presque plus de liberté de choix dans le domaine de la thérapie du cancer. Pourtant, la plupart des thérapies alternatives, indépendamment des avantages potentiels ou avérés, sont mis hors la loi, qui oblige les patients à se soumettre à des échecs que nous connaissons ne fonctionne pas, parce qu'il n'y a pas d'autre choix."   Ralph W. Moss, Ph.D
     
    les victimes du cancer non traitées peuvent effectivement vivre jusqu'à quatre fois plus longtemps que les personnes traitées
    Le Dr Hardin Jones, MD, professeur de physique médicale et de la physiologie à l'Université de Californie, Berkeley. Il a dit à un groupe ACS, "Mes études ont prouvé de façon concluante que les victimes du cancer non traitées peuvent effectivement vivre jusqu'à quatre fois plus longtemps que les personnes traitées. Pour un type typique du cancer, les personnes qui ont refusé le traitement ont vécu en moyenne des années 12-1/2. Ceux qui ont accepté types de chirurgie autres formes de traitement ont vécu en moyenne de trois ans seulement .... J'attribue cela à l'effet traumatique de la chirurgie sur le mécanisme de défense du corps naturel. Le corps a une défense naturelle contre tous les types de cancer. "G. Borell, L'histoire de peroxyde (Delano, Minnesota: ECHO, 1988), page 30. - Dr Hardin Jones est un professeur de physique médicale et de la physiologie à l'Université de Californie, Berkeley. 
    En ce qui concerne la survie au bout de 5 ans, et bien qu’en Australie seuls 2,3 % des patients tirent profit d’une chimiothérapie et qu’aux USA, il n’y en ait que 2,1 %, on continue malgré cela à proposer ces mêmes thérapies aux patients cancéreux.
     
    "La chimiothérapie ne fait pas disparaître le cancer du sein, du côlon ou du poumon. Cela est prouvé depuis plus d'une décennie et pourtant les docteurs utilisent toujours la chimiothérapie pour traiter ces tumeurs."
     
    " l’institution biomédico-pharmaceutique qui était censée sauver la vie humaine sera devenue le meilleur moyen de la tuer."" l’institution biomédico-pharmaceutique qui était censée sauver la vie humaine sera devenue le meilleur moyen de la tuer."
    «Cet article confirme que le surdiagnostic est un problème fréquent dans les cancers d’évolution lente comme ceux de la thyroïde et surtout ceux de la prostate »
     
    C'est donc incroyable. Ca le sera encore plus si nous ajoutons qu'on le sait depuis plus de 30 ans
     
    "Malgré la large utilisation des chimiothérapies, la mortalité par cancer du sein n'a pas changé dans les 70 dernières années"
     
    Cela fait maintenant 32 ans que le Président Nixon a déclaré la guerre au cancer. Depuis, on a dépensé 2 billions de dollars pour la recherche et les traitements anticancéreux conventionnels, avec pour conséquence un nombre plus important que jamais de
     
    Une combinaison simple des aliments pouvait arrêter des cellules de cancer d'envahir la matrice de collagène !
     
    « (…) beaucoup d'oncologistes prennent pour évidence que la thérapie prolonge la survie, une opinion qui est basée sur une erreur et qui n'est soutenue par aucune étude clinique.
     
    « L'impuissance de la chirurgie à guérir le cancer est illustrée par un fait frappant : 20% des opérés meurent d'une récidive locale, 80% meurent de métastases à distance » Pr. Lucien Israël in « Le Cancer aujourd'hui »
     
    Les patients qui meurent au cours d’un traitement de chimiothérapie ou de radiothérapie prolongé ne sont pas comptabilisés dans les statistiques lorsqu’ils n’ont pas reçu l’intégralité du traitement.
     

    L’information avait été jalousement gardée jusqu’au 21 juin 2003
    Enfin révélée, elle a provoqué l’émoi de tous les médias grand public : la consommation de vitamines et de minéraux antioxydants naturellement présents dans les fruits et légumes ferait baisser d’un tiers le risque de cancer chez les hommes de 45 à 60 ans. Une étude réalisée par des chercheurs de l’Inserm sur un échantillon de 13 000 volontaires et consistant à donner une supplémentation en vitamines et minéraux antioxydants confère une dimension chiffrée et officielle à ce que les médecins de terrain et ceux qui pratiquent les médecines naturelles savent depuis la nuit des temps.
    ....
    Si la méthode avait été adoptée, elle aurait abouti à une large éradication du cancer. Un effondrement du nombre de cancers provoquerait certainement un effondrement du taux de remplissage des cliniques et hôpitaux : beaucoup ne seraient plus rentables... et, expliquait-il, un allongement de la durée de vie rendrait insoluble le problème du paiement des retraites...


    On survit plus longtemps avec un cancer non traité que traité
    Les statistiques montrent que l'on survit plus longtemps avec un cancer non traité que traité. On parle certes de prévention - mais cela consiste en messages destinés à distiller la peur, facteur elle-même de maladie.

    Vérités sur le business médical de l'industrie du cancer
    L'Organisation mondiale de la Santé a admis ceci : « Le cancer est une cause majeure de décès dans le monde. » Depuis près de 40 ans, la Zunie a dépensé 200 milliards de dollars à « essayer » sans succès de trouver un remède. Mais, la plupart des médecins ne sont même pas capables de vous dire pourquoi la médecine (du cancer) est un pareil fiasco. (Suggestion : il y a un dessein caché.)
    Saviez-vous que le coût moyen du traitement conventionnel pour le cancer dépasse 300.000 dollars ?

    Cancer
    informez vous !


    fraude massive dans la recherche sur le cancer
    Dans un scandale qui a résonné partout dans le monde de la recherche sur le cancer, l'Office of Research Integrity au Département américain de la Santé a révélé que un scientifique de Boston University cancer fabriqué ses conclusions. Son travail a été publié dans deux journaux en 2009, et il a été ordonné de les retirer. Mais d'importantes études par d'autres scientifiques, comme ceux de la Clinique Mayo, qui a basé son travail sur ses constatations, pourrait maintenant faire 10 années de leurs études sans valeur, selon le commentaire de la santé Gaia.

    Le 13 décembre 1974, lors d'une réunion qui a lieu chez Madame le Professeur Ripoche au 46 rue de Spontini entre Monsieur Charbonnot, Directeur Général de la Santé, le professeur Lechat qui était chargé de la pharmacovigilance au Ministère de la Santé et M. Poniatowski, Ministre de la Santé, il est décidé de ne pas rendre publiques les travaux de M. Gernez, ceci contre l'avis du ministre ... ensuite, chantage pour que le Dr Gernez cesse ses travaux, 3800 médecins prêts à mettre le protocole de prévention en pratique reçoivent une lettre émanant d’un dénommé Moulin qui était à l’époque secrétaire, ou sous-secrétaire de l’ordre des médecins ...
    Bref, le schéma habituel lorsqu'une pompe à fric se sent menacée.
    L'éradication possible du cancer et autres maladies dégénératives est encore aujourd'hui un quasi secret d'état. Même Nixon a du baisser les bras après l'avoir annoncée le 23 décembre 1971 dans un discours télévisé. Depuis 30 ans, c'est donc au bas mot 2 millions de morts par cancer qui auraient pu être évités ... en France. Au niveau mondial, le calcul renvoit Hitler au jardin d'enfants.
    Et pourtant ... le 17 Juin 1979 à Salzburg, les découvertes d'André Gernez sont consacrées par le milieu scientifique officiel. Il reçoit, à l'unanimité d'un jury composé de 40 prix Nobel, le prix Hans Adalbert Schweigart de la protection de la vie pour la découverte du double cycle cellulaire qui permet la prévention du cancer et sa guérison par la méthode dite "systématique post-opératoire synchronisée". Il reçoit son prix des mains du double prix Nobel Linus Pauling ... étonnant, non ?
    31 Aoû 2013 

    Temoignage syndrome prolongé de sevrage aux benzodiazepines

    "Les douleurs provoquées par le sevrage sont uniquement physiques"           
    C'est ce que l'on appelle de la torture chimique(effets torturants des drogues médicales)
    "il n'y pas de mot assez fort"  "c'est le manque"




    "personne ne sera soumis à la torture ou au traitement cruel, inhumain ou dégradant " : déclaration universelle des droits de l'homme, qui a été adoptée et proclamée le 10 décembre 1948

    torture aux benzos vidéo :

     


    "Les médecins ont le devoir éthique de travailler pour le bien de leurs patients. La participation du médecin à la torture, à des crimes de guerre ou crimes contre l'humanité est contraire à l'éthique médicale, aux droits de l'homme et au droit international. Le médecin qui perpétue de tels crimes n'est pas apte à exercer la médecine."



    "les médecins portent la responsabilité du crime qui consiste à avoir produit des milliers de toxicomanes" dr H M Shelton


    tortures et meurtres iatrogènes

    témoignages et techniques
    31 Aoû 2013 

    PSYCHOTROPES : NON A LA TORTURE CHIMIQUE !


    31 Aoû 2013 

    l'enfer des benzodiazépines (anglais)

    MERCI RAY       

    Le plus grand problème de dépendance a la drogue dans le monde

    " Le plus grand problème de dependance a la drogue dans le monde n’implique pas l’héroïne, la cocaïne ou la marijuana. En fait, il n’implique pas une drogue illégale du tout. Le plus grand problème de dependance a la drogue du monde est posé par un groupe de drogues, les benzodiazépines, qui sont largement prescrites par des médecins et prises par d’innombrables millions de gens parfaitement commun autour du monde… les experts en matière de dependance a la drogue qui obtiennent des sevrages reussis aux benzodiazépines declarent que ces sevrages sont plus difficile que des sevrages des dependances a l’héroïne… Pendant plusieurs années maintenant les groupes de pression ont combattu pour aider les individus intoxiqués à se sortir librement de leurs chaînes pharmacologiques. Mais le combat a été désespéré. Aussi rapidement qu’ un individu devient libre d’une des benzodiazépines, un autre patient quelque part devient autrement intoxiqué. Je crois que la raison principale de ceci est que les médecins sont intoxiqués aux prescriptions de benzodiazépines, comme beaucoup de patients sont accrochés a les prendre. Je ne pense pas que le problème puisse jamais être résolu par la persuasion douce ou par l’essai de sevrer des patients de ces drogues. Je pense que la seule veritable solution à long terme est que les patient se rendent compte du danger de ces drogues et de les éviter comme la peste. l’utilite des benzodiazépines est modeste et relativement insignifiante. Nous pouvons faire sans elles. Je ne pense pas que le problème des benzodiazépines ne soit résolu avant que les patients autour du monde s’unissent et indiquent clairement qu’ils ne sont pas disposés à accepter des prescriptions pour ces produits dangereux. " – DR Vernon Coleman, la vie sans Tranquillisers, 1985. " "

    "il est plus difficile de sevrer des personnes des benzodiazepines que de l’héroïne."  

    en 1999 le professeur Lader a indiqué : "il est plus difficile de sevrer des personnes des benzodiazepines que de l’héroïne. Il semble juste que la dépendance est si encrassé et les symptômes de sevrage que vous obtener soient si intolérable que les gens aient beaucoup de problème a se dégager. L’autre aspect est qu’avec de l’héroïne, habituellement le retrait est de une semaine ou ainsi. Avec des benzodiazepines, une proportion de patients continuent a avoir des symptomes de sevrage à long terme et ces symptômes très désagréables pour mois après mois, et je reçois des lettres des personnes disant que vous pouvez continuer pendant deux années ou davantage. Certains des groupes de tranquilliser peuvent documenter les personnes qui ont toujours des symptômes dix ans après l’arrêt ."

    31 Aoû 2013 

    pire que l'héroïne (français)

    31 Aoû 2013 

    la vérité sur l'industrie médicamMENTEUSE par Gwen Olsen (ex cadre pharma)


    Fraude scientifique ! Gwen Olsen balance le... par RegisDanse
    31 Aoû 2013 

    manuel benzodizépine professeure Ashton

    Professor C Heather Ashton DM, FRCP, University of Newcastle Ashton Manual in English Las Benzodiacepinas: Cuál es su mecanismo de acción y cómo suspender la ingestión Manualen på dansk Benzodiazepiny: jak dzialaja, jak je odstawiac
    CONTENU

    Les Benzodiazépines: Comment agissent-elles
    et comment s'en sevrer ?

    • PROTOCOLE À SUIVRE LORS DU SEVRAGE DES BENZODIAZÉPINES
    • Information sur la recherche médicale effectuée
    lors du sevrage clinique des benzodiazépines

    Professeure C Heather Ashton DM, FRCP, 2002

    Index
    • Contenu
    Introduction
    Chapitre I: Comment fonctionnent-elles dans notre organisme ?
    Chapitre II: Comment se sevrer des benzodiazépines après un usage prolongé ?
    Chapitre II: Programmes de sevrage lent
    Chapitre III: Les symptômes aigus et prolongés du sevrage

    CONTENU

    AVANT-PROPOS 2000

    AVANT-PROPOS DE L'ÉDITION RÉVISÉE, AOÛT 2002

    NOTE BIOGRAPHIQUE

    RÉSUMÉ DU CONTENU

    DÉNI MÉDICAL

    CHAPITRE I: COMMENT FONCTIONNENT-ELLES DANS NOTRE ORGANISME ?

    HISTORIQUE

    AU SUJET DE CE CHAPITRE

    Les benzodiazépines
    La puissance
    La vitesse d'élimination
    La durée de son effet
    Les actions thérapeutiques des benzodiazépines
    Les mécanismes d'action

    Les effets contraires des benzodiazépines
    La sursédation
    Les interactions avec les autres drogues
    Les troubles de mémoire
    Les effets stimulants paradoxaux
    Les dépressions et les émotions émoussées
    Les effets contraires chez les personnes âgées
    Les effets contraires durant la grossesse
    La tolérance
    La dépendance
    La dépendance d'une dose thérapeutique prescrite
    La dépendance d'une dose thérapeutique prescrite élevée
    L'abus récréatif des benzodiazépines

    Les coûts socio-économiques de l'usage prolongé d'une benzodiazépine

    Lectures supplémentaires Tableau 1. Les benzodiazépines et les drogues similaires
    Tableau 2. Les actions thérapeutiques des benzodiazépines
    Tableau 3. Les coûts socio-économiques de l'usage prolongé des benzodiazépines
    Fig. 1. Diagramme du mécanisme de l'action du neurotransmetteur naturel GABA (acidegamma-aminobutyrique) et d'une benzodiazépine sur les cellules nerveuses (neurones) du cerveau

    CHAPITRE II. COMMENT SE SEVRER DES BENZODIAZÉPINES APRÈS UN USAGE PROLONGÉ ?

    HISTORIQUE

    Pourquoi devez-vous arrêter l'usage des benzodiazépines ?

    Avant de commencer le sevrage des benzodiazépines
    Consulter votre médecin
    Assurez-vous d'avoir un appui psychologique adéquat
    Ayez un état d'esprit ouvert
    Ayez confiance
    Soyez patient
    Choisissez votre propre voie

    Le sevrage
    Diminution progressive du dosage
    Changer à une benzodiazépine à longue demi-vie
    Établir et suivre le programme de sevrage
    Le sevrage chez les gens âgés
    Le sevrage des antidépresseurs

    Lectures supplémentaires

    Programmes de sevrage lent
  • 1. Sevrage d'une dose quotidienne élevée de 6mg d'alprazolam (Xanax) avec une substitution au diazépam
  • 2. Sevrage simple d'une dose quotidienne de 40mg de diazépam
  • 3. Sevrage d'une dose quotidienne de 6mg de lorazépam (Ativan, Témesta) avec une substitution au diazépam
  • 4. Sevrage d'une dose de 10mg, le soir, de nitrazépam (Mogadon) avec une substitution au diazépamm
  • 5. Sevrage d'une dose quotidienne de 1,5mg de clonazépam (Klonopin, Rivotril) avec une substitution au diazépam
  • 6. Sevrage d'une dose quotidienne de 3mg de clonazépam (Klonopin, Rivotril) avec une substitution au diazépam
  • 7. Sevrage d'une dose quotidienne de 4mg d'alprazolam (Xanax) avec une substitution au diazépam
  • 8. Sevrage d'une dose quotidienne de 3mg de lorazépam (Ativan, Témesta) avec une substitution au diazépam
  • 9. Sevrage d'une dose de 30mg, le soir, de témazépam (Restoril) avec une substitution au diazépam
  • 10.Sevrage d'une dose quotidienne de 60mg d'oxazépam (Serax, Séresta) avec une substitution au diazépam
  • 11. Sevrage d'une dose quotidienne de 75mg de chlordiazépoxide (Librium)
  • 12. Sevrage d'une dose quotidienne de 15mg zopiclone (Zimovane) avec une substitution au diazépam
  • 13. Tableau des antidépresseurs et des programmes de sevrage

    CHAPITRE III. LES SYMPTÔMES AIGUS ET PROLONGÉS DU SEVRAGE DES BENZODIAZÉPINES

    Les mécanismes de réactions au sevrage

    Les symptômes aigus du sevrage

    Les symptômes individuels, leurs causes et comment y réagir
    L'insomnie, les cauchemars, le sommeil agité
    Les souvenirs inopportuns
    Les crises d'anxiété
    Anxiété généralisée, crises et phobies
    Thérapies psychologiques
    Techniques complémentaires - médecine douce
    Exercice et différentes techniques
    L'hypersensibilité sensorielle
    La dépersonnalisation, la déréalisation
    Les hallucinations, les illusions et les distorsions perceptives
    La dépression, l'agressivité et les obsessions
    Les symptômes musculaires
    Les sensations corporelles
    Le cœur et les poumons
    Les problèmes d'équilibre
    Les problèmes digestifs
    Le système immunitaire
    Le système endocrinien
    Les crises et les convulsions

    Les médicaments supplémentaires durant le sevrage d'une benzodiazépine
    Les antidépresseurs
    Les bêtabloquants
    Les hypnotiques et les sédatifs
    Les autres médicaments

    L'usage d'une benzodiazépine pendant et après le sevrage

    Diète, breuvage et exercice
    Fumer

    Le cours du sevrage

    Les symptômes prolongés du sevrage
    L'anxiété
    La dépression
    L'insomnie
    Troubles sensoriels et moteurs
    Mécanismes éventuels des symptômes sensoriels persistants et moteurs
    Mémoire et connaissance défaillantes
    Les benzodiazépines endommagent-elles la structure du cerveau ?
    Les symptômes gastro-intestinaux
    Vivre avec des symptômes de sevrage prolongés
    Les benzodiazépines et leur temps résiduel dans l'organisme après un sevrage

    Épilogue
    Éducation
    Recherche
    Méthodes de traitement
    Centre pour le sevrage

    Lectures supplémentaires

    Tableau 1. Les symptômes du sevrage d'une benzodiazépine
    Tableau 2. Les symptômes du sevrage des antidépresseurs
    Tableau 3. Les symptômes prolongés du sevrage d'une benzodiazépine
    Tableau 4. Les causes probables des symptômes prolongés du sevrage d'une benzodiazépine




    d

  • 31 Aoû 2013 

    conférence benzodiazépines et sevrage par la professeure Ashton



    Les benzodiazépines sont parmi nous depuis presque 50 ans et raremement un groupe de médicaments a donné des espoirs thérapeutiques aussi prometteurs. La large étendue d’action que nous connaissons déjà, hypnotique, anxiolytique, myorelaxante, anticonvulsive, combinée avec une faible toxicité et une prétendue absence de dépendance a conduit à un taux de prescriptions et d’extra prescriptions à des millions de personnes pour des problèmes de santé courants. Elles sont dispensées à long terme et souvent régulièrement pendant de nombreuses années pour l’insomnie, l’angoisse et la dépression et aussi pour le stress des examens, pour les étudiants en médecine, et je pense qu'il y a un ou deux étudiants en médecine présents dans la salle (n’en prenez pas si vous allez passer des examens), pour des douleurs menstruelles, pour des acouphènes ou des blessures sportives, pour des douleurs de dos, des asthénies post-virales, les femmes battues, des deuils et en fait pour des stress ordinaires de la vie et ceci pour n’en citer que quelques uns.
    Le diazepam ou Valium, l’une des onze benzodiazépines disponibles à l’époque devint dans les années 1970 la drogue la plus largement prescrite dans le monde ; puis vint le retour de flammes. Dans les années 1980, des utilisateurs de longue date se rendirent compte par eux-mêmes que le temps passant les drogues perdaient leur efficacité et que s'y associaient des effets contradictoires ; en particulier les patients trouvaient difficile d’arrêter les benzodiazépines à cause des syndromes de sevrage, et un groupe de patients véhéments Royaume Uni se sont plaints de dépendance à ces médicaments. Et des essais cliniques, menés par Lader, Tyrer sur ces patients en 1982 et 1983 démontrèrent indubitablement que les symptômes de sevrage à partir de doses thérapeutiques de benzodiazépines étaient réels et qu’ils indiquaient leur dépendance à ces médicaments



    Comment diminuer progressivement les benzodiazépines
    La taille de chaque dose de réduction dépend de la dose de départ. Les malades qui prennent une forte dose peuvent généralement supporter une plus grande réduction de dose que ceux qui prennent une dose plus légère.Par exemple, les malades qui prennent l’équivalent de 40 mg de diazépam peuvent tolérer une diminution de 2 voire, 4 mg toutes les deux semaines. Quand ils arrivent au palier de réduction de moins de 20mg, une réduction de 1 à 2 mg toutes les semaines ou toutes les deux semaines est préférable et même une réduction de ½ mg peut être souhaitable jusqu’à ce qu’ils atteignent le palier de 5mg.
    L’arrêt des 3 derniers mg est souvent perçu par les patients comme particulièrement difficile car ils redoutent comment ils vont faire sans drogue du tout..
    Cependant, la séparation finale est étonnamment facile alors que la confiance augmente et que les patients sont encouragés par leur nouvelle liberté de « désintoxiqués »
    Et l’objectif général de la stratégie de diminution progressive de doses est d’accomplir une diminution lente, stable, et douce de la concentration de benzodiazépines dans le sang, qui laisse le temps aux ajustements pharmacologiques et psychologiques nécessaires que j’ai déjà mentionnés auparavant. Et cela peut inclure une véritable resynthèse des récepteurs de gababenzodiazépines qui ont un fonctionnement déficient pendant la prise chronique de benzodiazépines comme je l’ai déjà expliqué.



    Et je ne prétends pas que le message que je vais décrire est le dernier mot en ce qui concerne le sevrage de benzodiazépines, mais il est fondé sur des expériences très proches avec ces patients qui ont fréquenté ma clinique, et qui s'exprimaient très bien, et cela a été dernièrement confirmé par des centaines et des centaines de patients avec qui je suis en contact depuis que la clinique a fermé, et ces principes de bases concernant le sevrage de benzodiazépines sont vraiment très simples . Ils consistent simplement en une réduction graduelle du dosage et du soutien psychologique si besoin. Il est généralement admis que le dosage devrait être diminué graduellement. Un sevrage brutal, particulièrement d’un dosage important peut précipiter des convulsions, des psychoses et des réactions de panique.
    Et le rythme de la diminution devrait être individuellement adaptée au besoin personnel du patient, en prenant en compte le style de vie, la personnalité, les stress environnementaux, les raisons pour la prise de benzodiazépines, la durée et la dose de l’utilisation du médicament, , la quantité de soutien possible et beaucoup d’autres facteurs personnels. Il ne peut pas y avoir un seul protocole qui s’applique à tout le monde parce que tout le monde est différent, et le processus entier peut prendre des semaines, ou même une année ou plus. Il me semble qu’il n’est nul besoin de se presser chez les patients qui prennent des benzodiazépines depuis des années, de toute façon.
    Faire sans les médicament est essentiellement un processus d’apprentissage qui peut prendre très longtemps, et d’après mon expérience, les meilleurs résultats des essais sont accomplis si le patient lui-même et non pas le docteur contrôle le rythme de sevrage et qu'il peut procéder au rythme qui lui semble tolérable.

    La plupart des patients sont tout à fait capables de contrôler leur propre sevrage à condition d’avoir les conseils adaptés et des encouragement ; le docteur et le patient ensemble peuvent décider initialement d’un planning de sevrage, mais cela peut exiger des réajustements de temps en temps en fonction des progrès.Et si des problèmes apparaissent, le dosage peut être stabilisé pendant quelques semaines ou le taux de sevrage diminué.
    Mais il est important de toujours aller de l’avant et d’éviter de revenir à un palier antérieur qui consisterait à réaugmenter le dosage. Pour la plupart des patients à une dose thérapeutique de benzodiazépines, le sevrage est mieux pris en charge en ambulatoire.
    Des désintoxications rapides dans des centres de désintoxication sont totalement inappropriées parce que c’est trop rapide et le patient n’a pas le temps de construire des techniques alternatives dans son propre environnement, un processus qui peut prendre plusieurs mois, et les patients qui deviennent involontairement dépendants par des prescriptions médicales trouvent souvent très traumatisant d’être traités dans la même unité que les alcooliques et les consommateurs de drogues illégales.
    31 Aoû 2013 

    benzodiazépines, somnifères : pilules amères







    31 Aoû 2013 

    Tout le monde est stone


    Abus Médicament Tout le monde est stone par mediawatchqc
    31 Aoû 2013 

    toxicomanie médicamenteuse « défonce toxicomaniaque »…

    Antidépresseurs, tranquillisants, psychotropes en général : surmédicalisation et toxicomanie médicamenteuse

    Un extrait de l’émission de Canal+ « Lundi investigation », mars 2008 : « Tranquillisants : l’overdose ? » Il y est question de ces patients drogués avec les « drogues du pauvre », comme le dit spontanément une femme traitée depuis une dizaine d’années par des quantités ahurissantes de plusieurs types de psychotropes à la fois. C’est le même constat que faisait Paul Arcand dans son documentaire « Québec sur ordonnance », dont nous avons rendu compte dans cette note. Certains patients passent d’un comprimé au « millefeuille thérapeutique », puis à la « défonce toxicomaniaque »… Mais dire, comme le fait un médecin interviewé, que les médecins sont conscients mais ne peuvent pas résister à la pression des patients est bien trop léger… Les médecins seraient, paraît-il, trop gentils et n’auraient pas appris à dire non… Plus raisonnable semble l’explication du directeur de la revue Prescrire et celle de Philippe Pignarre qui mettent en cause le marketing de l’industrie pharmaceutique, y compris la publicité déguisée en « campagnes d’information », qui atteint à la fois les médecins et les patients.



    Tranquillisants L'overdose 1/3 par nature-boy-79
    Tranquillisants L'overdose 2/3 par nature-boy-79
    Tranquillisants L'overdose 3/3 par nature-boy-79
    Admin · 6588 vues · Laisser un commentaire
    31 Aoû 2013 

    antidépresseur : la molécule qui rend fou

    31 Aoû 2013 

    ANTIDEPRESSEURS : L'OVERDOSE ? DROGUE T ON NOS ENFANTS ? (RTB tv)

    Drogue t-on nos enfants? from webmaster avimedi on Vimeo.

    31 Aoû 2013 

    le témoignage de michèle qui rappelle qu'un syndrôme prolongé de sevrage aux benzodiazépines peut durer jusqu'a 10 ans pour 15% des victimes

    des symptômes prolongés de sevrage aux benzodiazépines qui p from webmaster avimedi on Vimeo.

    31 Aoû 2013 

    antidépresseurs, somnifères, amphétamines, ritaline....drogue t on nos enfants? (2005)

    Médicaments: drogue t-on nos enfants? (somnifères,anxiolytiques,ritaline) from webmaster avimedi on Vimeo.

    31 Aoû 2013 

    témoignage victime des benzos et négationnisme des médecins

    31 Aoû 2013 

    témoignage victime des benzos

    31 Aoû 2013 

    somnifères, antidépresseurs, oxycondin, ritaline....la défonce des ados


    Pharmaparty - Cocktails de Médicaments chez les... par rikiai

    1, 2  Page suivante